Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 23:52

Appel à l’intelligence collective et à la participation des citoyens

 

Saluons l’initiative de la Mission Agrobiosciences - née de la volonté de la Région Midi-Pyrénées et du ministère de l’agriculture - d’organiser chaque année les Controverses de Marciac, dans le Gers. Voir les Actes des Controverses de Marciac.

 

En 2011, 17èmes Controverses de Marciac qui auront lieu les 3, 4 et 5 août.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier de présentation des 17èmes Controverses de Marciac "La PAC et la société européenne : ouvrons le champ des questionnements, libérons les manières de faire"

 

Controverses de Marciac co-organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers.
 
La PAC et la société européenne : ouvrons le champ des questionnements, libérons les manières de faire

 

Dans le cadre de la réflexion actuellement menée par la Commission européenne autour de « La PAC à l’horizon 2020 » , les prochaines Controverses de Marciac proposent de contribuer au débat sur les devenirs agricoles, alimentaires et territoriaux européens.
Au-delà des approches techniques, sectorielles ou financières, elles ouvrent le champ des questionnements et des préoccupations de l’ensemble de la société européenne, depuis l’accès à l’alimentation jusqu’au devenir de la ruralité, en passant par les modèles de production, l’environnement, la santé, les emplois, la culture ou encore le rapport au vivant.
L’objectif n’est pas seulement de parler "de" la PAC, mais que celle-ci "nous " parle. Une visée qui nécessite d’ouvrir le champ des questionnements et de libérer les manières de faire et de penser.

 

Des contributions ouvertes à tous qui alimentent un forum dès février 2011,
Des cercles d’échange pour favoriser la prise de parole de chacun,
Des débats en plénière,
Une grande diversité de participants et d’approches,
Des séminaires croisés entre différents groupes de réflexion européens,
Des rencontres avec des auteurs d’ouvrages, des réalisateurs de documentaires,
Des regards décalés, des apéritifs sous les platanes, des concerts…

 

Dès maintenant, un exercice de co-construction
Tous les citoyens qui le souhaitent sont invités à faire parvenir à la Mission Agrobiosciences, sous la forme d’un texte (cf modalités pratiques), ce qui leur paraît être le défi majeur de la PAC de demain, les points qu’il convient de mettre en débat, et/ou un court commentaire critique sur la communication élaborée par la Commission Européenne.
Ces contributions nourrissent un forum spécifique sur le site de la Mission Agrobiosciences et feront l’objet d’une synthèse restituée lors des Controverses.

 

Cet été, une intelligence collective
Le succès et l’originalité des Controverses de Marciac résident depuis longtemps dans un dispositif permettant à chacun de s’exprimer, notamment à travers les « cercles d’échanges ». Ouvertes à tous les citoyens, elles favorisent la confrontation des regards, la reformulation des questions, la mise à jour des dissensus comme des points de convergence, grâce au va-et-vient constant entre les exposés de spécialistes, les apports du public et le retour critique d’observateurs.
Par ailleurs la diversité des formes d’échanges et des participants – des personnalités scientifiques, politiques et professionnelles aux côtés d’agriculteurs, de citoyens et de membres associatif, à l’échelle locale, nationale et internationale - permet de saisir l’éventail des savoirs, des pratiques et des réalités de terrain.

 

Un laboratoire d’idées
Le croisement des regards s’enrichit cette année d’une confrontation publique avec les participants de trois autres forums européens sur l’agriculture et les territoires, désormais jumelés aux controverses de Marciac :
la Magyar Agrarakadémia (Hongrie), le Foro de l’Institut des Etudes Sociales Avancées de Cordoue (Espagne) et les Rencontres de Gembloux (Belgique).

Appel à contribution : modalités pratiques
 Pour télécharger la communication de la Commission européenne, cliquer ici.
 Les contributions ne doivent pas excéder une page (environ 2000 signes)
 Date-limite d’envoi : 30 avril 2011
 Adresse d’envoi : lucie[@]agrobiosciences.com. Tél : (0033) 562 881 450.

 

 Cet article est le 218ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

Partager cet article
Repost0

commentaires