Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 22:17

Coup d’Etat en préparation, les médias fort discrets

 

Rares sont les articles de presse évoquant la ratification du traité instituant le mécanisme européen de stabilité et la modification du traité de fonctionnement de l’Union européenne, qui seront votées par les députés en séance publique, mais en toute discrétion, mardi.

 

Assemblée nationale - 1ère lecture - Le Gouvernement a engagé la procédure accélérée sur ce projet de loi le 8 février 2012.

Mécanisme européen de stabilité : les députés se prononcent

Mardi 21 février en fin d'après-midi : discussion, après engagement de la procédure accélérée, du projet de loi autorisant la ratification du traité modifiant l'article 136 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne en ce qui concerne un mécanisme de stabilité pour les États membres dont la monnaie est l'euro et du projet de loi autorisant la ratification du traité instituant le mécanisme européen de stabilité.

En savoir plus

Projet de loi autorisant la ratification du traité instituant le mécanisme européen de stabilité, n° 4336, déposé le 8 février 2012 (mis en ligne le 8 février 2012 à 17 heures 15) et renvoyé à la commission des affaires étrangères

Extrait du compte rendu du Conseil des ministres du 08/02/12

Le ministre d'État, ministre des affaires étrangères et européennes, a présenté deux projets de loi autorisant l'un la ratification de la décision du Conseil européen modifiant l'article 136 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne en ce qui concerne un mécanisme de stabilité pour les États membres dont la monnaie est l'euro, et l'autre la ratification du traité instituant le mécanisme européen de stabilité.
Ces deux textes s'inscrivent dans le cadre de la stratégie globale mise en oeuvre afin de préserver la stabilité financière de la zone euro dans son ensemble. Ils permettent l'établissement d'une structure pérenne de réponse aux crises, destinée à remplacer le mécanisme provisoire du Fonds européen de stabilité financière créé en juin 2010.
Le mécanisme européen de stabilité (MES) sera une organisation financière internationale, sise à Luxembourg. Elle disposera d'une capacité initiale de prêt de 500 Mds €, sur la base d'un capital de 700 Mds € (80 Mds de capital libéré et 620 Mds € de capital appelable). Le MES pourra recourir à une large gamme d'instruments afin de contribuer par ses interventions à la stabilité financière de la zone euro dans son ensemble.

Chevènement Commer 301111 007 TCommentaires de Jean-Pierre Chevènement

Le débat interdit (10 février)

(…) A partir de quelles marges financières aujourd’hui écrasées de nos entreprises, de quelles aides publiques aujourd’hui taries, de quelle médecine de cheval, sinon celle d’une austérité à perpétuité inscrite dans le traité européen qui doit être signé le 1er mars prochain ?

Il est d’autant plus choquant qu’un journal comme Le Monde (certes depuis longtemps au cœur du "cercle de la raison" cher à Alain Minc) puisse appeler dans l’éditorial de première page de son édition du 10 février 2012 à "ne pas toucher au pacte budgétaire".
"Il ne faut pas rouvrir la négociation sur ce traité" intime Le Monde à François Hollande, à grand renfort d’arguments particulièrement spécieux.
Nos bien-pensants vont encore une fois invoquer "la parole de la France" (pour mieux enterrer celle-ci). Deux rappels historiques :
- Le Général de Gaulle n’a-t-il pas subordonné l’entrée en vigueur du traité du Marché Commun, signé en 1957, à l’adoption d’une politique agricole commune (1962) et à la reconnaissance d’un droit de véto (crise de la "chaise vide" en 1965) ?
- Deuxième exemple : le Général de Gaulle s’est-il senti "lié par la parole de la France" quand il a décidé en 1966 le retrait de notre pays des Etats-majors intégrés de l’OTAN (mis en place au début des années cinquante) après la ratification du traité de l’Atlantique Nord ?

On assiste là à un dévoiement par l’Establishment de la politique extérieure de la France. Celle-ci deviendrait ouvertement un carcan destiné à étouffer la voix du peuple français. C’est "le débat interdit". Et après cela, Le Monde viendra dénoncer la montée des "populismes"!

"M. Sarkozy a préparé un traité qui met la France à la merci des orientations de Mme Merkel"

Jean-Pierre Chevènement était l'invité d'Internationales sur RFI et TV5, dimanche 19 février 2012. Il répondait aux questions de Xavier Lambrechts (TV5 Monde) et Thomas Wieder (Le Monde). Extraits.

  • M. Sarkozy, qui fait une préemption de la France, oublie de nous dire qu'il a préparé un traité qui met en réalité la France à la merci des orientations de Mme Merkel et nous engage à réduire la dette publique à 60%. C'est la garantie de l’austérité à perpétuité. C'est un traité de déclin.
  • Séparer les activités spéculatives et celles de banque de dépôt ne suffit pas. Si on veut véritablement sortir le pays de l'ornière, il faudrait une monnaie moins chère, organiser la croissance en Europe et que la BCE appuie le mécanisme européen de stabilité dont il est question.
  • Qui va souscrire des obligations d'un mécanisme européen de stabilité dont le rôle sera de prêter aux États en difficulté ? Personne !

Marie-Noëlle Lienemann (Sénat, Paris) écrit à son parti, le PS (19 février) :

Pourquoi le PS doit refuser la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité

J'ai récemment adressé aux sénateurs socialistes ainsi qu'aux membres du Bureau National du PS une lettre les appellant à voter NON aux deux projets de lois de ratification soumis au Parlement et instituant le Mécanisme Européen de Stabilité. Ce document ayant été diffusé dans la presse (dans un article de Marianne), j'ai décidé de le rendre public sur mon blog. Vous pourrez donc retrouver la lettre ainsi que la note que j'ai adressées ci-dessous. Ces deux projets de lois passeront mardi 21 février à l'Assemblée nationale puis mardi 28 février au Sénat. D'ici là, le débat continue.

 

Raoul Marc Jennar considère qu’Un véritable Coup d’Etat se prépare le 21 février et lance un appel aux citoyens : Interpellez votre député avant le 21 février

 

Résistance républicaine questionne « MES : quel est ce monstrueux traité que Sarkozy et Bruxelles veulent imposer à la France ? Journal des Résistants du 20 février - cliquez ici 

 

 Voir aussi La Grèce, test européen de mesure de la pression limite sur les peuples - 17 février 2012

 

Cet article est le 92ème paru sur ce blog dans la catégorie France et Europe

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans France et Europe
commenter cet article

commentaires