Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 23:53

Face à la crise, le MRC peut être utile à la gauche

 

Nous avions une réunion ce soir, à Saint-Berthevin, des militants MRC de la Mayenne et de la Sarthe. Avant d’aborder la préparation des élections régionales, j’ai fait un résumé des positions prises par notre parti, au niveau national, dans les instances où je suis présent.

 

Comment définir le Mouvement Républicain et Citoyen ?

 

Le MRC, parti politique français se situant à gauche, prépare une alternative aux politiques néolibérales menées depuis trente ans en accompagnement du capitalisme financier (voir les textes du congrès 2008 Un contenu et un chemin pour la création d'un grand parti de toute la gauche et Un projet républicain plus que jamais d'actualité).

Il fait le constat de l’extrême gravité de la crise financière et de ses conséquences économiques et sociales, ce qui justifie un programme de salut public.

 

L’Europe et sa zone euro sont prises en tenaille entre les bas coûts de production dans le monde et la compétitivité du dollar et du yuan, car les USA et la Chine cherchent à gouverner le monde par-dessus les intérêts européens.

 

Le mode de développement économique actuel est trop gourmand en énergie et trop polluant. Il n’est pas transposable dans les pays émergents et en développement. Les pouvoirs publics devront se donner les moyens financiers d’assurer une transition énergétique et une régulation financière.

 

Ils devront mettre en avant les valeurs de solidarité et de coopération, ainsi que de nouvelles priorités pour développer l’économie, par le biais du crédit, en laissant de côté les marchés financiers.

 

L’Europe doit prendre les moyens de se sortir du piège tendu par l’alliance objective entre les USA et la Chine. Pour cela, il lui faut s’appuyer sur les nations qui la composent, car c’est là que vit la démocratie.

 

La Nation française doit reprendre son destin en mains dans le cadre d’un monde multipolaire, en se donnant un Etat républicain et en mettant en avant un nouveau modèle de développement.

 

Au niveau politique, nous vivons la fin des cycles du communisme, de la social-démocratie et du social libéralisme. La crise ramène aux fondamentaux de la vie publique. Il s’agit d’introduire le politique dans la construction du monde (il en avait été éjecté par la finance mondialisée).

   

Le programme de salut public (voir Le MRC va adopter le 15 novembre un programme de salut public - 14 novembre 2009) est la planche de salut pour la France et pour l’Europe.

Refonder l’Etat républicain, ce doit être l’objectif de la gauche, ce qui impose la stratégie de rassemblement pour les échéances 2012.

 

Le PS est la principale force politique, celle qui peut mettre en œuvre cette stratégie. Le MRC peut l’y aider, en lui apportant sa cohérence et son logiciel républicain.

 

Aux élections européennes, le PS n’en a pas voulu. Il a subi un échec cinglant.

 

Aux élections régionales, il a signé un texte MRC-PS (voir Accord politique entre le MRC et le PS en vue des élections régionales - 5 novembre 2009) qui va plus loin que l’échéance des élections régionales. Ce peut être le point de départ d’un large rassemblement de la gauche à la prochaine élection présidentielle, condition de la victoire.

 

Cet article est le 24ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC 53.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> L'ampleur de la crise obligera le PS à changer, sous la pression populaire et des autres partis de gauche.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Union de toute la Gauche, le PS simple composante, pas locomotive. Sinon, on va tout droit dans le mur...libéral !!! Merci, on a goûté ! Eva<br /> <br /> <br />
Répondre