Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 23:38

Euro : Jean-Pierre Chevènement avait vu juste dès 1992

 

Samedi 27 novembre, les responsables régionaux et départementaux du MRC étaient invités à participer à une conférence consultative par la direction nationale - le président, Jean-Luc Laurent, et la vice-présidente, Marie-Françoise Bechtel, chargée de l’animation et du développement du Mouvement.

Cette réunion n’était pas publique. Toutefois, il me semble important de faire connaître  les propos de Jean-Luc Laurent, car les militants et les citoyens ont besoin de savoir ce qui se prépare dans ce parti politique méconnu qu’est le Mouvement Républicain et Citoyen. Il faut faire confiance, a conclu Jean-Luc Laurent. C’est pourquoi je les présente ici, tels que je les ai notés.

 

Universite-d-ete-MRC-2010-019-T.jpg

Jean-Luc Laurent (à gauche sur cette photo, au côté de Jean-Pierre Chevènement),

lors de l'université d'été du MRC à Valence le 4 septembre 2010

 

Depuis la fracture ouverte avec le PS sur la guerre du Golfe, en 1991, suivie de la traversée du désert, puis la volonté d’éradication en 2002 de notre Mouvement, certains ont quitté, mais nous avons survécu. Allons-nous vers la reconstruction ? Vers l’hégémonie (selon Gramsci) de l’idée républicaine ?

 

Il nous faut aller de l’avant, reconstruire. Il ne faut pas tout attendre du national. On est liés. Nous devons, vous devez aller chercher les adhérents. Faites des fédérations interdépartementales.

 

Nous avons des atouts qu’il faut mobiliser. Faire bouger les lignes, aller à l’essentiel.

Le programme de salut public a été adopté au congrès. En ce qui concerne la candidature républicaine, une décision sera prise à l’automne 2011. Le contexte nous est favorable.

 

Il faut cibler sur quelques thèmes, dont l’euro. Jean-Pierre Chevènement avait vu juste dès 1992. Il a de l’expérience. Le pays en a besoin. Pour Sarkozy et Fillon, l’euro est tabou.  Nous devons tenir compte des réalités des candidatures, soit libéral-conservatrice, soit social-libérale. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il n’a pas parlé de l’euro à son congrès. C’est, pourtant, une exigence qui conditionne tout.

Notre message : changer les règles du jeu, ou changer le jeu. Nous ne disons pas, a priori, sortir de l’euro.

 

Martine Aubry, le 29 septembre, rencontrant Jean-Pierre Chevènement, remettait en cause la Banque Centrale Européenne et signait, sans sourciller, le communiqué commun MRC-PS. Et, derrière, Dominique Strauss-Kahn disait le contraire sur la BCE…

 

Nous avons été présents dans le mouvement social sur les retraites. Le PS n’a pas ramassé la mise. Il n’y a pas de corrélation entre le rejet de Sarkozy et l’adhésion à un projet. Ce qui compte, ce sont les indications de vote au 1er tour, pas au second. Le PS est moins haut qu’en 2007.Les projections en faveur de DSK sont irréelles, car en dehors du jeu. Elles sont hautes parce qu’il est loin.

 

Notre programme de travail :

 

-          Faire bouger les lignes (l’économie, l’emploi, liés à l’euro ; la citoyenneté et la nation).

 

-          Le livre de Jean-Pierre Chevènement, qui sortira début janvier, sera un livre d’acteur, pas de commentateur. Décapant, avec des analyses et des propositions. Pas de règlement de comptes. Une analyse solide. Chez Fayard, « La France est-elle finie ? ». Affiche avec le titre du livre, à compléter par un bandeau.

Il faut se servir du livre comme d’un levier. Des déplacements de l’auteur seront organisés sur une journée. Arrivée en fin de matinée. Rencontre presse. Après-midi, université, dédicace, médias. Retour sur Paris ou Belfort.

 

-          Aux fédérations de prendre des initiatives pour présenter le programme de salut public et faire des adhésions. Articuler les deux, livre et programme. Celui-ci sera découpé en tranches par Eric Martin. Un journal faisant la synthèse de l’université d’été de Valence va être adressé aux adhérents et aux anciens adhérents (depuis 2007).

 

-          Elections cantonales, sénatoriales et législatives.

 

Cantonales : pas de financement national. Faire rayonner nos idées. Accords à gauche au mieux de nos intérêts. Le MRC soutenu par les uns ou les autres, Europe Ecologie inclus, ou une autre possibilité de soutien au MRC qui consiste à ne pas présenter de candidat dans le canton. L’objectif est de faire plus de 5%, en choisissant bien le candidat, et en faisant le lien avec les autres élections, notamment les législatives.

 

Sénatoriales : aucune proposition du PS, aucun soutien du MRC au PS. L’objectif est la conquête du Sénat. Présenter des listes ne coûte rien. Ne pas lier sénatoriales et cantonales.

 

Législatives : aucune discussion avec le PS tant que son candidat n’est pas connu. Autonomie complète. Si accord, ce ne sera pas avant l’été 2011. Il nous faut 50 candidats réalisant plus de 1% des voix (ce qu’on n’a pas réussi en 2007), afin d’avoir le financement public et être reconnu dans le financement des parlementaires. A préparer au niveau régional. Ne pas oublier la parité. Désigner nos candidats plus tôt que précédemment. Rédiger une note par région.

La recherche de parrainages pour la présidentielle ne se fera pas avant le printemps 2011. Il ne faut pas attendre la décision de Jean-Pierre Chevènement pour préparer un plan de bataille. Accueillir les jeunes. Faire confiance, former.

 

Cet article est le 81ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national.

Partager cet article
Repost0

commentaires