Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 12:21

Jean-Pierre Chevènement croit au renouveau des nations

Voici les Actes du colloque "Occident et mondialisation"

Les actes du colloque du 21 janvier 2013 sont en ligne sur le site de la Fondation Res Publica*.

  • Occident, diagnostic, par Régis Debray, Ecrivain, philosophe, fondateur et directeur de la revue "Médium"

* Présentation de la Fondation Res Publica par Jean-Pierre Chevènement

 

Chevènement Commer 301111 007 TLa Fondation Res Publica a été créée en décembre 2005 sous la forme d’un établissement reconnu d’utilité publique. Elle s’est donné pour objectif la réflexion, l’analyse et la capacité de proposer des choix de politiques publiques, face aux grands enjeux actuels, dans le cadre national et dans le cadre du monde globalisé. Sa perspective est celle d’une évolution vers un dialogue réel des cultures et des nations, dont la traduction politique est la multilatéralité dans la prise de décision et la conduite des actions les plus conséquentes pour l’avenir du monde. Dans le même esprit elle mène une réflexion constructive à propos des grandes questions de société, fondée sur l’exigence et l’actualité d’un modèle républicain pour le XXIe siècle. Depuis la fin de l’année 2008, la Fondation a tout particulièrement consacré sa réflexion à la crise économique qui frappe le monde entier, aux réponses à apporter, au nouveau modèle de développement à favoriser, à la lumière d’un intérêt général seul capable d’équilibrer les dérives du marché.

Un centre de réflexion et de proposition sur les enjeux principaux du monde d'aujourd'hui

La Fondation Res Publica s’est attachée depuis quatre ans à examiner les principaux défis d’aujourd’hui, tant dans leur dimension thématique (approvisionnement énergétique, question agricole et alimentaire, avenir du dollar, régulation des échanges, par exemple) qu’à partir de cadres géographiques particuliers : l’Asie du sud-est entre ses géants, l’avenir des Balkans, du Moyen-Orient, le devenir de l’Afrique... Elle s’est également consacrée à une reflexion approfondie sur l’évolution de la société : inégalités en France, Ecole et société du savoir, entreprises et territoires, problèmes clés des institutions, des finances publiques, du système politique et médiatique, etc. Elle a réservé une place très importante à l’Europe et à la relation franco-allemande dans toutes ses dimensions.

En 2009, la Fondation s’est attachée spécialement à préciser les diagnostics et à formuler des propositions face à la crise financière et économique actuelle. La crise, telle qu’elle se développe, consacre le double-retour de la puissance publique et du fait national. La solution sera sans doute moins « social-démocrate » que républicaine. La matrice et la dynamique républicaines sont précieuses pour rétablir les équilibres brisés par la globalisation. Le modèle républicain constitue une grille de lecture adaptée aux défis de la refondation du système économique, financier et social mondial. Les Etats nationaux détiennent les capacités nécessaires pour mener des actions d’envergure. L’Europe des cercles concentriques (G4, Eurogroupe, et enfin les 27 pays membres) qui s’est mise en mouvement montre bien que le temps de la coopération n’est pas celui de l’intégration. La France a un ro
̂le particulier à jouer pour dynamiser une construction européenne réaliste : une Europe des peuples, une Europe des nations et donc des Etats, une Europe à géométrie variable et s’assumant comme telle (…).

 

Cet article est le 162ème paru sur ce blog dans la catégorie CHEVENEMENT

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans CHEVENEMENT
commenter cet article

commentaires