Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 23:53

Il faudra remettre la zone euro sur de bons rails

 

MRC national 002Jean-Pierre Chevènement, qui a participé à la réunion du secrétariat national du MRC, mercredi 25 avril, est confiant dans la capacité de François Hollande à devenir président de la République le 6 mai et à obtenir une majorité parlementaire en juin. Il a observé que le candidat a pris de l’assurance et continue d'être très accessible. La conjoncture semble favorable. Ses propositions restent modestes. Il sera pragmatique et tiendra compte des évènements, qui ne manqueront pas de se produire.

 

Récemment, un grand économiste allemand a indiqué que la zone euro ne pourrait s’en sortir dans les conditions actuelles, les différences de compétitivité entre pays ne pouvant être comblées en peu de temps. L’Europe va dans le mur. Le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), qui est un libéral, a demandé un plan européen de croissance. L’Allemagne ne sera pas toujours aussi rigide sur ses positions.

 

Le 25 avril, le sénateur du Territoire de Belfort était l'invité du 22h de Public Sénat. Il répondait aux questions de Sonia Mabrouk. Voir la vidéo et le résumé de ses propos.

"Il y a 2 prismes pour étudier le vote Front national: celui du rejet de l'immigration mais également le prisme social"

  • Il est possible que Libération ne soit pas tout à fait impartial. Mais Le Figaro l'est-il? Quant à l'Humanité, c'est le journal du Parti communiste. Dans une période électorale il faut se méfier de tout ce qui peut paraître excessif. Ceci dit, l'appellation « vrai travail » n'était pas vraiment heureuse. M. Sarkozy donne l'impression de zigzaguer, son combat est désespéré.
  • La phrase de M.Sarkozy qu'on incrimine est : « Si Marine le Pen a le droit de présenter, c'est qu'elle est compatible avec la République ». Il y a là une confusion totale. En République, tout le monde peut effectivement se présenter. Mais de là à déduire que les valeurs défendues par Mme Le Pen sont des valeurs républicaines...
  • Mme Le Pen ne défend pas l'égalité qui est au cœur de la devise républicaine. Elle a le droit de se présenter mais les valeurs qu'elle porte ne sont pas républicaines.
  • François Hollande s'adresse à tous les Français, y compris ceux du Front National. Il ne les exclut pas mais ne s’adresse pas spécifiquement à eux. Le candidat UMP, lui, emploie des mots qui ont pour but de provoquer des réactions épidermiques.
  • Il y a 2 prismes pour étudier le vote Front national : il y a celui du rejet de l'immigration mais il y a également le prisme social : chômage, délocalisations industrielles. Il y a beaucoup de gens qui votent FN pour manifester leur colère notamment contre l'absence de changement de politique.
  • M. Sarkozy a manqué à toutes les promesses qu'il avait faites. Les gens ne sont pas idiots.
  • François Hollande essaye de déconstruire des raisonnements faux : la question de l'immigration par exemple est avant tout celle de l'intégration.
  • J'ai regardé la conférence de M. Hollande aujourd'hui. C'était une conférence de style présidentiel. Il a parlé en homme d’État. Il a posé à juste titre la question de la révision du traité européen, car derrière l'angoisse sociale il y a aussi le fait que cette politique continue à s'appliquer. Il y a une protestation et il faut l'écouter.
  • La France jouerait mieux son rôle en Europe si elle se faisait l'avocate de pays comme l'Espagne, l'Italie, le Portugal et la Grèce qui nous sont proches et qui ont besoin qu'on ajoute des moteurs de croissance au traité européen. Il faut en convaincre l'Allemagne.
  • Le mot croissance est employé par tout le monde, c'est qu'on veut noyer le poisson. Comme Monsieur Draghi, certains disent « croissance » mais pensent « réformes structurelles ».
  • Il est évidemment dans l'intérêt de l'Allemagne que la zone euro ne fasse pas naufrage.

 Cet article est le 45ème paru sur ce blog dans la catégorie Présidentielle 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Présidentielle 2012
commenter cet article

commentaires