Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 23:40

2ème tour : François Hollande a les faveurs du pronostic

 

La procédure choisie par le PS pour désigner son candidat ou sa candidate à l’élection présidentielle a bien fonctionné jusqu’à ce jour, avec plus de deux millions de participants au premier tour, hier, au niveau national. La surprise de la journée est venue de la percée de Montebourg (17%), ce qui constitue un évènement porteur d’avenir, en raison de sa personnalité et des thèmes qu’il a développés pendant cette campagne s’adressant à l’électorat ayant vocation à voter pour le vainqueur, lors de l’élection présidentielle, les 22 avril et 6 mai 2012.

 

Le duel du second tour opposera un homme et une femme, un ancien premier secrétaire national du PS et celle qui l’a remplacé, l’ancien disciple de Jacques Delors et la fille du même Delors. L’avantage est à François Hollande (39%), qui devance Martine Aubry de 8% (31%). Les trois autres candidats se partagent les 13% restants : Ségolène Royal, très déçue (7%), Manuel Valls, satisfait de sa campagne (6%) et Jean-Michel Baylet (1%), heureux d’en finir avec une compétition qui n’était pas vraiment faite pour lui.

 

Éric Dupin, dans un article paru ce 10 octobre sur le site Rue89, a montré les contrastes géographiques entre les votes des candidats. Voir Géographie d'un vote : Martine des villes et François des champs

- Hollande solide dans l'Ouest de la France

- Martine cartonne dans les villes

- Montebourg, champion du rural et néorural

- Royal ne capte plus le « vote populaire »

- Valls plaît aux favorisés

Jean-Pierre Chevènement (MRC) a réagi très positivement à l’annonce du résultat :

Le vent se lève : Le score d'Arnaud Montebourg traduit l'existence forte à gauche des idées que nous portons visant à remettre en cause la mondialisation libérale. Les gens comprennent les conditions biaisées qui sont faites à l'économie française par la concurrence des pays à bas coûts et la surévaluation de l'euro, d'où découlent la désindustrialisation et le chômage qui frappe d'abord la jeunesse.
Ce score manifeste l
'exigence d'un redressement par rapport au social-libéralisme.
Nous avons besoin de règles, de protections, d
'un Etat stratège, d'une Europe de la croissance.
A l
'occasion du débat des primaires, la question de l'euro n'a pas été évoquée. Il serait temps de revoir les règles de l'euro, et notamment le rôle de la Banque centrale, sujet que Mme Merkel et M. Sarkozy se refusent à aborder.
Plus que jamais, il faut sortir la France de l
'impasse.

"Le succès d'Arnaud Montebourg m'a fait plutôt plaisir car il porte des idées que je crois justes" Jean-Pierre Chevènement était l'invité de Laurent Ruquier et de son équipe pour l’émission "On va s'gêner" sur Europe 1, lundi 10 octobre 2011. Le succès d'Arnaud Montebourg m'a fait plutôt plaisir car il porte des idées que je crois justes. Cette mondialisation biaisée au profit de pays à très bas coûts, avec une euro surévalué par rapport au dollar et au yuan, aboutit à la désindustrialisation de la France, à un chômage de masse.

 Et maintenant ?

Colloque-mondialisation-Montebourg-JPC-300811-017-T.jpgEn vue du second tour, les regards sont tournés vers Arnaud Montebourg qui a précisé, ce soir, sur France 2, sa position. Voir Montebourg demande des engagements aux finalistes (Le Monde, 10 octobre). Le débat sur France 2 entre Aubry et Hollande aura lieu mercredi soir 12 octobre.

Mon avis : François Hollande est favori, car il est arrivé en tête (8% d’avance, ce n’est pas rien) et dispose d’une plus grande capacité de rassemblement de l’électorat. Il va bouger cette semaine alors que, la semaine dernière, il avait une attitude excessivement prudente, sur la défensive. En fait, pour des raisons diverses, tous les candidats écartés du second tour penchent plutôt du côté Hollande, qui est considéré comme étant le plus capable de gagner l’élection présidentielle.

Cet article est le 14ème paru sur ce blog dans la catégorie Présidentielle 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Présidentielle 2012
commenter cet article

commentaires