Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 23:54

2011 pourrait marquer la fin de la dérive libérale du PS

La primaire du PS s’achève dans des conditions moins fraternelles qu’elle n’avait commencé : Aubry qualifie Hollande de "candidat du système" (Le Monde, 14 octobre).

Des craintes se font jour. Ainsi Laurent Joffrin, dans le Nouvel Observateur, ce 14 octobre PRIMAIRE PS. Aubry cogne Hollande au risque de blesser la gauche.

La décision de Montebourg*, à titre personnel Arnaud Montebourg : "Je voterai pour Hollande" (Le Monde, 14 octobre) vient s’ajouter aux décisions des autres non finalistes, Royal, Valls et Baylet, isolant davantage Aubry.

Les chances de Hollande de l’emporter assez largement dimanche soir (55%) sont bien réelles. On voit des écologistes, qui voteront Joly au 1er tour, se porter au secours d’Aubry. Voir (Marianne, 14 octobre) Primaires PS : Des élus EE-LV appellent à voter Aubry.

 

Alors que les deux finalistes ont donné l’impression d’être très proches sur le fond de leurs orientations politiques, le clivage en train de se faire entre eux pourrait bien être historique, marquant la fin d’un PS enfermé dans une idéologie libérale, dont le point de départ date de 1983 (décision de Mitterrand d’ouvrir l’Europe au néolibéralisme anglo-saxon).

Cela fait penser à l’impuissance des socialistes avec Guy Mollet, vaincue par l’alliance surprenante entre Mauroy, Defferre, Chevènement et Mitterrand en 1971. Ceux qui étaient avec Guy Mollet étaient à la gauche de la SFIO. Leur stratégie les confinait à l’impuissance.
Aujourd’hui, c’est la stratégie qui sépare les deux protagonistes de la finale de la primaire, le 16 octobre. Il me semble que, derrière le clivage entre ces deux candidats, on va voir apparaître deux stratégies différentes en ce qui concerne la conquête du pouvoir. Celle d'Aubry prolonge ce que nous avons vu depuis dix ans : une gauche libérale-libertaire alliée aux écologistes, qui mènent la danse. Celle de Hollande est un retour à la République.

Nous vivons une période historique, qu’on se le dise !…

 

* Primaire PS : le vote Montebourg est un vote républicain et socialiste - 13 octobre 2011 

 

Cet article est le 18ème paru sur ce blog dans la catégorie Présidentielle 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Présidentielle 2012
commenter cet article

commentaires