Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 22:20

Cesser de soumettre le service public à la logique libérale

 

Projet de loi concernant le statut de La Poste

Lettre du MRC du Maine aux sénateurs de la Mayenne et de la Sarthe

 

A Jean Arthuis et François Zocchetto, sénateurs de la Mayenne,

Jean-Pierre Chauveau, Marcel-Pierre Cléach, Roland du Luart, sénateurs de la Sarthe

 

Le 29 juillet 2009, le gouvernement a adopté le projet de réforme du statut de La Poste, dans le cadre de la transcription de la directive européenne qui organise l’ouverture totale à la concurrence du courrier, début 2011. Il s’agit de transformer l’Etablissement public en Société anonyme, ce qui peut être interprété comme le premier acte d’une future privatisation.

 

Certes, le président de la République a annoncé, en décembre 2008, que ce changement de statut n’impliquerait pas de privatisation, les capitaux de La Poste devant rester entièrement publics. Mais les expériences de France Télécom et d’EDF-GDF contredisent ces propos.

 

C‘est pourquoi nous réaffirmons notre opposition à la privatisation des entreprises publiques qui remplissent une mission d’intérêt général, lorsqu’il s’agit de garantir aux citoyens une égalité de traitement, la péréquation tarifaire, la sécurité et l’anonymat. La distribution du courrier exige cette garantie.

Dans le contexte de crise qui fait vaciller le système capitaliste financier sur ses bases, ce projet de privatisation de la Poste atteste que le gouvernement n’a rien appris ni rien compris. Cette décision procède de la même logique libérale qui est à l’œuvre depuis plusieurs années au sein de l’entreprise.

C’est ainsi que l’obsession de la rentabilité a conduit la direction à réduire ses effectifs de plus de 20.000 depuis 2002. Il est vrai que le budget 2009 sera difficile à tenir en raison de la baisse du chiffre d’affaires du courrier et des colis.

Le gouvernement, inquiet, mobilise les cadres salariés de l’entreprise pour qu’ils parviennent à convaincre les Français du bien fondé de la réforme, ce qui n’est pas leur rôle. Il devrait, au contraire se poser des questions sur la justification de ce projet de loi, qui sera présenté au Sénat dans la semaine du 2 novembre. Ce 21 octobre, la Commission des Affaires économiques, dont vous ne faites pas partie, a approuvé la transformation de La Poste en Société Anonyme.

Certains de vos collègues ont annoncé qu’ils proposeront des amendements en séance plénière. Ce n’est pas suffisant. Il faut refuser de voter ce projet de loi et vous associer à l’initiative des groupes de gauche qui déposeront une motion référendaire à l’ouverture des débats, dans le but d’obliger le gouvernement à soumettre le texte à référendum.

La « votation citoyenne » du 3 octobre doit être vue comme étant un révélateur de l’attachement des citoyens au service public à la française en général, c’est-à-dire entièrement public, et au service postal, en particulier. Ne l’oubliez pas !

Le 21 octobre 2009,

Pour le Mouvement Républicain et Citoyen en Mayenne et en Sarthe,

            Michel Sorin, ancien conseiller régional et maire de St-Berthevin

 

 

 Cet article est le 26ème paru sur ce blog dans la catégorie Services publics

Partager cet article
Repost0

commentaires