Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 16:46

Octobre sera le mois du durcissement des luttes sociales

 

Ce matin, à Laval, c’était différent des manifestations précédentes. Il pleuvait, ce qui limite la participation, mais la volonté était bien là. Une grande détermination. Beaucoup disaient qu’il va falloir aller au bout, durcir le mouvement. La météo n’était pas bonne, mais le climat excellent …  

 

Laval : 6 000 manifestants contre la réforme des retraites, selon les syndicats (Ouest-France, 2 octobre). Malgré la pluie, la manifestation qui a parcouru le centre-ville de Laval samedi matin, contre le projet gouvernemental de réforme des retraites, a mobilisé 6 000 personnes, selon l’intersyndicale à l’origine du mouvement. L’estimation des forces de l’ordre n’est pas encore connue. Le cortège est parti à 10 h 30 de la place Jean-Moulin, devant la préfecture, et s’est dispersé à partir de midi sur la place du 11-novembre. Les syndicats comptaient sur ce samedi, jour de congé, pour faire descendre dans la rue les salariés du privé, mais peu de lycéens et d’étudiants battaient le pavé. 

Le lait sur le feu (Paul Quinio, Libération, 2 octobre) La contestation contre la réforme des retraites va prendre ce week-end un tour politique. Avant une nouvelle grève programmée le 12 octobre, les organisations syndicales, chose assez rare, appellent à manifester ce samedi avec l’espoir de mobiliser davantage les salariés du secteur privé. (…) Pour les syndicats, comme pour Nicolas Sarkozy, l’heure de vérité approche. Sauf à se suicider politiquement, le Président ne peut pas reculer. Mais si la contestation dépasse le cadre des retraites, sa stratégie de la tension avec les syndicats se transformera en piège.

 Lire aussi Retraites : il faut se battre pour un référendum (Ségolène Royal, Libération, 1er octobre)

 

Gérard Beillard (militant MRC 53 et correspondant en Mayenne de Résistance sociale) : Halte à la provocation et aux mépris de nos concitoyens ! 

G-rard-Beillard-et-Michel-Sorin-balcon-29-04-09-002.jpgLa retraite, maintenant la sécurité sociale, demain les allocations logements et puis quoi encore ? Concernant la sécu j'en parlerai une autre fois. Aujourd'hui je reviens sur le projet de loi sur la réforme des retraites. Le gouvernement attaque totalement notre système de retraite par répartition.

C'est la remise en cause du droit à la retraite à partir de 60 ans, notamment pour les ouvriers et employés (n'oublions pas que les ouvriers ont en moyenne 7 ans de vie en moins que les cadres). C'est la remise en cause inacceptable d'avoir une retraite à taux plein à 65 ans. Que l'on veuille ou non c'est en fait la concrétisation de la politique libérale qui fait toujours payer la " crise " aux mêmes, à ceux qui se lèvent tôt et qui font tourner l'économie. Bien sûr, ce tour de force social se fait sans toucher au cadeau du bouclier fiscal pour les riches et les possédants.  

Résistance sociale s'oppose fermement à la régression sociale que constitue ce projet. Lors du débat à l'Assemblée Nationale, des amendements ont été déposés et certains votés. Ce sont de nouvelles attaques. Résistance sociale s'oppose à la suppression de la cessation progressive  d'activité (CPA) des fonctionnaires, s'oppose également à la remise en cause  de la médecine du travail que le MEDEF voudrait avoir sous sa coupe, alors que les conditions de travail se détériorent partout !  

Résistance sociale demande le retrait de ce projet et l'ouverture de véritables négociations avec les partenaires sociaux, veut garder le principe du programme du Conseil National de la Résistance, soutiendra toutes les actions prévues par les organisations syndicales et participera à toutes les initiatives pour le retrait de ce projet. Résistance sociale appelle aux manifestations du 2 et du 12 Octobre. Ensemble construisons une alternative pour la France !

Résistance sociale : gerardbeillard@wanadoo.fr 

 

Cet article est le 35ème sur ce blog dans la catégorie Les retraites

Partager cet article
Repost0

commentaires