Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 22:53

La gauche, rassemblée, se bat pour le service public postal

 

La votation citoyenne du 3 octobre (voir sur ce blog La Poste : succès populaire de la consultation nationale des citoyens - 5 octobre 2009) a eu l’effet d’un coup de fouet sur les parlementaires de gauche. Ceux-ci veulent prolonger la mobilisation citoyenne.

 

Au Sénat, trois groupes (communiste, socialiste et RDSE) organisent, le 20 octobre à 9h15, autour d’un petit-déjeuner, une conférence de presse afin de présenter les initiatives parlementaires pour combattre la privatisation de La Poste. Le même jour, le projet de loi sera examiné, en commission des Affaires économiques, avant un examen en séance, le 2 novembre.


De leur côté,
les députés de gauche se sont réunis mercredi à l'Assemblée nationale pour signer symboliquement une proposition de loi visant à soumettre le statut de La Poste à un référendum d'initiative populaire. Cette disposition, votée dans le cadre de la réforme constitutionnelle en juillet 2008, n'est pas encore applicable car elle n'a pas été validée par une loi organique. Les députés socialistes, Verts, communistes, radicaux, élus du Mouvement des citoyens et du Parti de gauche ont souhaité donner suite à la "votation citoyenne" du 3 octobre dernier, à laquelle 2,2 millions de personnes ont participé. Les votants se sont prononcés à 90% contre la privatisation de La Poste.


           
Voir l’article paru sur le site de
l’Humanité : La Poste : poursuivre après la votation ?

Lire la dépêche, parue sur le site du Nouvel Observateur, le 14 octobre : Statut de La Poste: la gauche réclame la mise en application du référendum d'initiative populaire.


Pour sa part, le Comité National Contre la Privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le Service Public Postal a publié, le 13 octobre, ce communiqué de presse

 

Le Président ne nous entend pas, faisons plus de bruit

 

Après avoir arrêté le décompte à plus de 2,3 millions de votants, le comité national contre la privatisation de La Poste pour un débat public et un référendum sur le service public postal a écrit au président de la République pour lui présenter les résultats et lui demander de prendre la mesure d’une mobilisation historique, révélatrice de l’opposition que provoque le projet de changement de statut de La Poste.

 

Nous n’avons pas de réponse du président à ce jour, ce qui constitue une marque de mépris vis-à-vis d’un exercice de citoyenneté qui a su trouver sa légitimité et sa crédibilité. Le comité national a donc décidé de continuer à construire la mobilisation sur cette question essentielle du service public postal, en créant les conditions pour amplifier la dynamique créée par la votation du 3 octobre.

 

La mobilisation contre la privatisation de La Poste continue avec l’interpellation des sénateurs qui examineront le projet de loi dès le 20 octobre en commission et se prononceront sur le sujet du 2 au 6 novembre 2009.

 

Le comité national décide de lancer une campagne de carte pétition à adresser au Président de la République. Cette carte postale qui sera en ligne sur le site Internet exigera :

- le respect de la votation du 3 octobre,

- le retrait du projet de loi de l’ordre du jour du Sénat et de l’Assemblée Nationale,

- l’ouverture du débat public,

- la tenue d’un référendum sur l’avenir du service public postal.

 

Le comité national appelle à faire du 31 octobre au 7 novembre une semaine de mobilisation contre la privatisation, pour le développement du service public postal et l’organisation d’un référendum.

 

Le 31 octobre le comité national appelle à poursuivre les initiatives en cours et notamment à organiser des rassemblements devant les bureaux de Poste associant population, élus et postiers.

 

Le 2 novembre le comité national décide d’un rassemblement devant le Sénat en présence notamment de représentants des comités locaux et d’élus.

 

Si la loi est approuvée au sénat et que le gouvernement persistait, le collectif national prévoit d'organiser des manifestations décentralisées le même jour en novembre et met en débat dans les collectifs locaux la perspective d'une montée nationale à Paris en décembre, pour poursuivre la lutte contre le projet de privatisation de La Poste, porté par la légitimité des 2,3 millions de votants qui se sont exprimés sur le sujet et dont il convient de respecter la démarche.


http://www.appelpourlaposte.fr

  

En Mayenne, le collectif départemental s’est réuni le 12 octobre et a pris les décisions suivantes :

 

-          Envoi d’un courrier aux deux sénateurs de la Mayenne, Jean Arthuis et François Zocchetto, assorti d’une demande de rendez-vous, le plus tôt possible, avant la présentation du projet de loi au Sénat,

 

-          Rassemblement devant la préfecture et demande de rendez-vous avec le préfet. Ce sera le 23 octobre à 17h30 pour le rassemblement. Une délégation du collectif sera reçue à 18h  à la préfecture.

 

-          Démarche auprès des députés mayennais afin de les rencontrer avant le 14 décembre, date d’examen du projet de loi par l’Assemblée nationale.

 

-          Information de la presse et courriel aux maires.

 

La CGT FAPT 53 propose une réflexion de fond à mener dans le cadre du collectif 53, sur le devenir du service public postal dans notre société. Quel Service Public Postal souhaitons-nous avoir aujourd’hui ?

 
Cet article est le 25ème paru sur ce blog dans la catégorie Services publics

Partager cet article
Repost0

commentaires