Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 23:10

Il nous reste à transformer l’indignation en projet européen

 

La vie de Stéphane Hessel (voir Wikipédia) a été à la hauteur du personnage de roman qu’il a été d’emblée. Sa vie s’appelle « Résistance ». Il a perçu, avec plus d’acuité que d’autres, la crise de l’Europe dont le dévoiement l’indignait.
A tous ceux qui, aujourd’hui, perdent un ami, il appartient, comme dit le Chant des Partisans, de prendre sa place.
Il faut transformer son indignation en projet* pour mettre les peuples au cœur de la construction européenne.
Signé Jean-Pierre Chevènement (27 février 2013). Voir
La vie de Stéphane Hessel s’appelle "Résistance".

 

Stéphane Hessel

Naît le 20 octobre 1917 à Berlin. Son père, Franz Hessel, essayiste, ami de Walter Benjamin et traducteur de Proust, appartient à l'intelligentsia de la République de Weimar. Sa mère, Helen Grund, a inspiré le roman Jules et Jim d'Henri-Pierre Roché, adapté au cinéma par François Truffaut (1962). Elevé dès le début des années 1920 en France, Stéphane Hessel intègre l'Ecole normale supérieure en 1937 et fait des études de philosophie.

Après la débâcle de 1940, il est proche de l'Américain Varian Fry qui s'efforce alors de faire sortir les intellectuels allemands menacés de la France occupée, puis gagne Londres où il travaille pour le Bureau central de renseignements et d'action. Arrêté au cours d'une mission en 1944, il est déporté à Buchenwald, Dora puis Bergen-Belsen et ne retrouve Paris qu'en mai 1945. Devenu diplomate, il assiste à la naissance de l'ONU. Il y sera chef de la délégation française à partir de 1977 et élevé à la dignité d'ambassadeur de France en 1981.

Infatigable signataire de pétitions en faveur des causes qui lui tenaient à coeur, la lutte contre la pauvreté, la défense des Palestiniens ou celle des objectifs du Conseil national de la Résistance. Ce proche de Michel Rocard et amateur de poésie s'est engagé jusqu'à la fin de son existence à travers son texte Indignez-vous ! (Indigène, 2010), dont le retentissement fut mondial. Il est mort le 27 février à Paris.

 

Cette biographie conclut cet article du quotidien Le Monde : Hessel - Morin : réinventer la politique

"Le Monde" publie le 28 février 2013 un dialogue inédit de Stéphane Hessel et Edgar Morin, fruit de la rencontre de deux tontons flingueurs de la pensée. Propos recueillis par Nicolas Truong.

Stéphane Hessel et Edgar Morin : deux résistants, deux tempéraments, deux figures phares de l'engagement. L'ancien diplomate et le sociologue se sont rencontrés le 19 juillet 2011, au Théâtre des idées, le cycle de rencontres intellectuelles du Festival d'Avignon. Vifs, graves, alertes et enjoués, ils ont donné ce jour-là quelques raisons d'espérer, malgré la crise mondiale, quelques motifs de croire en la politique en dépit de toutes les désillusions auxquelles nous a conduit le règne des cyniques. En tontons flingueurs de la pensée, ils s'en sont même pris aux nouvelles forces réactionnaires droitières comme aux impasses d'un progressisme de reniement (…).

 

Voir aussi "Quand j'ai rencontré Stéphane Hessel" (Le Monde, 28 février 2013).

 

* Transformer l’indignation en projet : c’est que nous proposons avec CiViQ. Voir CiViQ 2013

Cet article est le 30ème paru sur ce blog dans la catégorie Personnalités et célébrations

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires