Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 23:36

La « virgule » de Sablé, un bon point collectif !

 

C’est une belle histoire, qui a bénéficié de l’intelligence de tous. A l’origine, il y a une association, la FNAUT (Fédération nationale des usagers des transports), qui a proposé « la virgule de Sablé» dès les premières études (1999-2001) concernant la nouvelle ligne à grande vitesse* LGV Bretagne-Pays de la Loire. « Un aménagement pensé par les usagers pour les usagers », comme l’écrit Fabrice Eymon dans un communiqué de presse, le 28 août 2012. Voir Les travaux de la « virgule de Sablé » ont commencé officiellement...

 

La FNAUT m’avait alerté sur ce projet quand j’étais conseiller régional des Pays de la Loire et je me souviens être intervenu auprès du président Fillon, en 2003, à ce sujet. Voir cet article du blog du MRC 53  : La Mayenne et la Sarthe : s'unir pour mieux se faire entendre ! - 7 octobre 2006  

La « virgule » de Sablé

Revenons à la « virgule » de Sablé. De quoi s’agit-il ? C’est un moyen pour les habitants du nord de la région (la Mayenne) et, aussi, de Rennes, d’utiliser un transport collectif rapide vers Angers et Nantes (actuellement, Laval - Nantes en 2h15 par autocar).

La « virgule » de Sablé permettrait de relier Laval et Nantes en 1h15 par des TER rapides avec arrêts à Sablé et Angers (voir le Courrier de la Mayenne, 5 octobre). En créant une voie supplémentaire sur 4 km, on raccorderait la ligne Rennes - Le Mans à la ligne Le Mans - Nantes, à hauteur de Sablé.

C’est une avancée de taille car, jusqu’à présent, les projets ferrés concernaient les liaisons entre Paris et la province. Je salue le travail réalisé par les amis mayennais (Fabrice Eymon, notamment) et ligériens de la Fédération des associations d’usagers des transports (FNAUT) qui ont sensibilisé les élus régionaux dès 2003 à ce projet de « virgule » (je suis intervenu auprès du Président de la Région et en Commission permanente du Conseil régional, fin octobre 2003 à ce sujet).

La position du Conseil régional a été longtemps réservée. Du côté des cadres, on disait que le blocage était au ministère des transports et, du côté des élus régionaux, on mettait en avant les réticences des élus de l’agglomération mancelle…

 

L’arrivée de la gauche à la tête du Conseil régional, en 2004 (présidence de Jacques Auxiette), a contribué à la prise en compte de cette fameuse « virgule de Sablé » (3,6 km de voie LGV sur la commune de Auvers-le-Hamon près de Sablé-sur-Sarthe, qui raccorde la nouvelle ligne LGV Le Mans-Rennes et l’actuelle ligne TGV Le Mans-Nantes).

Voir cet article de L’avenir agricole, hebdomadaire d’informations agricoles et générales, publié dans l’édition du 13 décembre 2013 : La virgule de Sablé

Les travaux de la virgule de Sablé sont “en avance”, a indiqué mardi RFF à des élus de la Région et à la presse. Ce contournement, situé au sud du tracé, qui fait passer la ligne LGV Le Mans-Rennes par l'ancien fief de François Fillon, doit permettre de raccorder plusieurs lignes au réseau à grande vitesse. La virgule dite “de Sablé” traverse en fait la commune d'Auvers-le-Hamon, sur 3,6 kilomètres.

Le montant global des travaux, qui doivent prendre fin en décembre 2014, s'élève à 52 millions d'euros. Son financement est un peu spécifique, puisque ce sont les collectivités locales qui y contribuent fortement, à hauteur de 55%, contre 23% de l'Etat et 22% de RFF. A eux seuls, les Pays-de-la-Loire prennent en charge 25% de l'investissement. Il faut dire que cette jonction répond à plusieurs ambitions du conseil régional : développer le fret et un TER rapide. La future LGV permettra de désengorger le trafic des lignes existantes, mais aussi de recevoir de nouveaux dispositifs de transports.

Ce sera en effet la première fois qu'un TER roulera sur une ligne TGV, pour la mise en place du SRGV, le service régional à grande vitesse, en grande partie rendu possible par la virgule sarthoise. L'idée est aussi de relier cette jonction à une autre virgule, celle de Savenay en Loire-Atlantique et ainsi, de “relier le port de Saint-Nazaire au reste de la France”.

 

Voir aussi : LGV : cette virgule fait gagner des points au train (Ouest-France, 10 décembre 2013).

Il fait à peine quatre kilomètres mais ce bout de voie en passe de raccorder la nouvelle ligne Rennes-Le Mans à la ligne Paris-Nantes va être précieux. Des temps de trajet seront quasiment divisés par deux.

 

* Inquiétude de riverains de la base de travaux LGV à Saint-Berthevin - 21 novembre 2012 

 

Cet article est le 28ème paru sur ce blog dans la catégorie Régions info ouest.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans Régions info ouest
commenter cet article

commentaires