Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs, qui n'est plus membre du MRC depuis 2015. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En 2022, le MRC est devenu membre de la Fédération de la Gauche Républicaine avec quatre autres organisations politiques.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 23:51

 

Avec le Front de Gauche dans la majorité des régions, pour la première fois

 

Traditionnellement, le Mouvement Républicain et Citoyen était présent sur des listes PS aux précédentes élections régionales. En 2010, 14 conseillers régionaux MRC avaient été élus dans ces conditions. Cette fois-ci, en raison de divergences accentuées avec le PS au niveau national (politique économique, réforme territoriale, notamment), le MRC a laissé ouvertes les discussions régionales avec les partenaires de la gauche, ce qui a conduit à des alliances diverses selon les régions.

- Dans 4 régions, des accords ont été conclus avec le PS, le PRG et le MDP : Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

- Dans 6 régions, des rassemblements se sont faits avec le PCF, avec la participation, ou non, d'autres composantes du Front de Gauche (Parti de Gauche, Ensemble) et de la Nouvelle Gauche Socialiste : Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, Centre-Val-de-Loire, Pays de la Loire, Bourgogne-Franche-Comté, Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, Rhône-Alpes-Auvergne.

- Dans 2 régions, le MRC n'est présent sur aucune des listes : Bretagne, Normandie.

 

Les candidats MRC en 2015 sont plus nombreux qu'en 2010, ce qui rendra possible un meilleur résultat en nombre d'élus, mais tout dépendra des résultats du premier tour, des accords pour le second tour avec les autres partis de gauche et des résultats du second tour.

 

Voir le bulletin d'information du MRC Citoyens militants (novembre 2015)

 

Cet article est le 176ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 23:17

 

Le MRC Pays de la Loire invite les citoyens à Nantes le 1er décembre

 

Le Mouvement Républicain et Citoyen Pays de la Loire invite au meeting de la liste régionale conduite par Alain Pagano et portée par le PCF-FDGauche, le MRC, des syndicalistes et des militants de Gauche :

Mardi 1er Décembre 2015 à 20h00

Salle le BRETAGNE 23, rue Villebois-Mareuil 44000 - NANTES

 

Les intervenants présenteront le programme et les candidats.

Cette réunion point d’orgue de la campagne que nous menons sur le terrain sera le lieu d’échange avec nos concitoyens.

Notre liste se positionne très clairement comme une liste de Gauche pour une alternative aux politiques d’austérité qui sont présentées comme inéluctables mais qui ne sont en fait qu’un renoncement et une soumission au trois B : Bruxelles, Berlin (BCE) et Bercy.

Nous devons replacer l’humain au centre de notre projet de société.

Nous comptons sur la présence de toutes et tous, adhérent(e)s et sympathisants et au-delà vos voisins et amis, citoyennes et citoyens.

Pour ceux qui auraient des difficultés à venir pour des raisons de locomotion, nous vous invitons à me contacter : mrc.loire.atlantique@gmail.com ; des possibilités de transports : covoiturage ou cars affrétés existe au départ de Mayenne, Vendée, Maine et Loire et Sarthe.

La réunion se terminera par un verre de l’amitié.

 

Bruno Chevalier

Secrétaire Régional du MRC Pays de la Loire, en charge des élections

 

Rappel (11 novembre) : le programme et (9 novembre) : les candidats dans les cinq départements sur la liste L'HUMAIN D'ABORD avec Alain Pagano

Voir le site L'humain d'abord - Pays de la loire

Cet article est le 52ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Bruno Chevalier et Michel Sorin (MRC) avec les têtes de liste (PCF) des départements 44, 49, 85 et 72

Bruno Chevalier et Michel Sorin (MRC) avec les têtes de liste (PCF) des départements 44, 49, 85 et 72

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 23:51

 

Alain Pagano voit dans les mairies la pertinence du clivage droite-gauche

 

Il y avait une cinquantaine de personnes dans la salle de la Maison de Quartier des Fourches*, samedi 21 novembre, en fin de matinée à Laval, autour des membres mayennais de la liste « L'Humain d'abord » en Pays de la Loire, en présence de la tête de liste régionale, Alain Pagano, enseignant-chercheur en écologie à l'université d'Angers, conseiller municipal (PCF) de cette ville.

 

Après les interventions de la tête de liste mayennaise, Aurélien Guillot, et de Alain Pagano (voir, ci-joint, l'article de Ouest-France Dimanche 22 novembre), Michel Sorin a justifié la participation de candidats du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) à cette campagne électorale sur la liste « L'Humain d'abord ».

La raison est stratégique. Il s'agit de remettre la politique de la gauche dans le sens des intérêts du peuple, en pesant en faveur d'une réorientation de la politique économique de la France et de l'Europe.

Les citoyens ont perdu le pouvoir politique, leurs représentants élus ayant laissé la finance commander à l'économie et diriger la politique européenne. Ils ont refusé de prendre en considération la volonté du peuple français, exprimée lors du référendum, le 29 mai 2005, de ratification du traité constitutionnel européen. La stratégie de la gauche doit être la reconquête du pouvoir politique par les citoyens au sein de la République.

 

Le débat a été intéressant, à la suite de ces interventions. Patrick Rousseau, Yoann Vigner, Martin Bordeau (UPR), Tiphaine Leroi-Charron, Francine Desnos, Jacques Poirier, Colette Debieu, et d'autres, se sont exprimés. Le thème de l'agriculture est bien pris en compte par les candidats.

 

Alain Pagano a répondu sur les différents points abordés. La question européenne n'est pas le sujet de l'élection régionale. Mais c'est par le rapport de forces que nous pourrons réorienter l'Europe. La question du service public (exemple EDF) est un vrai souci. L'énergie nucléaire est incontournable (accord avec le MRC). Renforcer la recherche publique. Concernant le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, il y a désaccord avec le Parti de Gauche sur ce point. Nous regrettons leur retrait de la liste pour cette raison, alors que nous proposions la liberté de parole sur cette question. C'est un sujet qui pourrait faire l'objet d'un référendum.

 

Il a conclu sur le clivage droite-gauche, qui reste pertinent. Il cite le cas de la mairie d'Angers, qui a supprimé un crédit d'un million d'euros pour le logement social, préférant affecter ce financement à l'achat de caméras de surveillance. Au second tour, le 13 décembre, nous dirons non à Retailleau et ferons tout pour faire valoir nos idées au sein de la région, en ayant des élus au Conseil régional.

 

* Voir (20 novembre) : Régionales Pays de la Loire (Mayenne) : L'Humain d'abord en campagne

Cet article est le 51ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Régionales 2015 : la liste L'Humain d'abord en réunion publique à Laval
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 22:50

 

La liste et le programme en 4 pages à distribuer à partir du 21 novembre

 

L'équipe de campagne autour de Alain Pagano a respecté le temps du deuil national. Voir, à propos des attentats les Réflexions citoyennes de Michel Sorin (MRC 53)

Le temps de la campagne électorale commence samedi en Mayenne en présence de Alain Pagano pour le début de la distribution du bulletin « 4 pages » sur le marché et une réunion à la Maison de quartier des Fourches à Laval à 11h.

Rappel (11 novembre) : le programme et (9 novembre) : les candidats dans les cinq départements sur la liste L'HUMAIN D'ABORD avec Alain Pagano

Mayenne

1 GUILLOT Aurélien 32 ans Conseiller municipal Laval

2 JAN-BRUSSON Maud 30 ans Fonctionnaire territoriale, syndicaliste Oisseau

3 SORIN Michel 69 ans Ingénieur agronome Saint-Berthevin

4 DEBIEU Colette 57 ans Agricultrice, syndicaliste Meslay-du-Maine

5 VIGNER Yoann 39 ans Professeur en Lycée agricole, syndicaliste Bonchamp-lès-Laval

6 SEGURA-MAINGÉ Linda 38 ans Agent de service hospitalier, syndicaliste La Bigottière

7 DEROUET Florian 34 ans Militant associatif Laval

8 BELLANGER Déborah 41 ans Agent de tourisme Chemazé

9 JOSEPH José 56 ans Assistant de sécurité, syndicaliste Laval

10 LEROI-CHARRON Tiphaine 34 ans Professeure en collège Laval

Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015

En Pays de la Loire, faites le choix de L'HUMAIN D'ABORD

Le rassemblement pour une alternative à l'austérité avec Alain Pagano

Pour l’humain d’abord … 8 propositions concrètes

A celles et ceux qui veulent que ça change

 

Vous en avez assez des politiques d’austérité subies depuis plus de 20 ans. Nous sommes une majorité en France à être dans le même cas.

La droite, et maintenant le PS, ont appliqué les mêmes recettes produisant les mêmes effets : toujours plus de chômage et de difficultés pour le plus grand nombre, toujours plus de cadeaux aux plus riches, toujours plus de taxes pour la plupart d’entre nous, toujours moins de pouvoir d’achat, de pouvoir de vivre, toujours moins de salaire, de protection sociale et de services publics, toujours l’âge de la retraite qui recule …

Certains sont écoeurés.

Nous aussi. Mais renoncer n’a jamais amélioré la vie au quotidien. Quand on s’abstient, on ne change pas le cours des choses, on donne, au contraire, raison à ceux qui nous dominent. Imaginez la force qu’auraient tous les « dégoûtés » en reprenant espoir et en imposant, ensemble, le choix de l’Humain d’abord et pas de l’argent.

Nous aussi. Mais il faut bien reconnaître que, si le peuple français a chassé Nicolas Sarkozy et élu François Hollande, nos conditions de vies ne se sont pas améliorées. A force de renoncements, certains ne reconnaissent plus la gauche et ses valeurs et constatent que ce gouvernement va droit dans le mur. Ce n’est jamais en faisant profil bas, mais en étant ambitieuse, que la gauche a imposé ses grandes réformes sociales.

Certains veulent mettre un coup de pied dans la fourmilière

Nous aussi. Mais, s’il y a des choses avec lesquelles il faut rompre, il y en a surtout d’autres à construire. Or, que veut le FN par exemple ? Diviser les pauvres et les gens modestes, désigner des boucs-émissaires pour éviter de s’attaquer aux détenteurs de richesses qui continuent à s’enrichir sur notre dos. Il veut le recul de l’âge de départ en retraite et l’allongement de la semaine de travail. Ce n’est pas cela bousculer l’ordre établi, bien au contraire.

Certains ne veulent pas du retour de la droite

Nous aussi. Mais il faut bien reconnaître que, si le peuple français a chassé Nicolas Sarkozy et élu François Hollande, nos conditions de vies ne se sont pas améliorées. A force de renoncements, certains ne reconnaissent plus la gauche et ses valeurs et constatent que ce gouvernement va droit dans le mur. Ce n’est jamais en faisant profil bas, mais en étant ambitieuse, que la gauche a imposé ses grandes réformes sociales.

La gauche, c’est nous !

Nous sommes la gauche du courage, celle qui veut construire et inventer l’Humain d’abord et ne fera jamais le jeu de la droite. Celle qui propose et agit pour protéger nos vies, pour la justice sociale, pour développer et moderniser les services publics, pour l’égalité des territoires. Vous pourrez compter sur les élus de notre liste pour être à vos côtés, dans tous vos combats.

Nous proposons des mesures concrètes pour protéger les Ligériens de la crise et pour réussir, nous voulons affronter ensemble tous les tenants de l’austérité, de la droite régionale au gouvernement Valls/Macron et jusqu’à l’Union Européenne libérale.

 

Face au chômage, une région au service de l’emploi !

1 € dépensé = 1 € utile à l’emploi et écologiquement responsable.

1- Relocaliser les emplois de production de biens d’équipements (électroménager, électronique…). Créer des filières de valorisation et recyclage des équipements industriels (désamiantage…).

2- Des pouvoirs nouveaux pour les salariés. Favoriser et accompagner la reprise des entreprises par leurs salariés sous forme de coopérative (SCOP, SIC).

 

Égalité, solidarité : une région qui ne laisse personne de côté !

3- Des services publics de qualité et de proximité, accessibles à tous, sur tout le territoire, des quartiers à la ruralité.

4- Contre la désertification médicale, créer des centres de santé publics.

 

Investir dans la jeunesse et dans l’éducation : un droit à l’avenir pour tous !

5- Faire face au coût des études : Gratuité des transports scolaires, tarification solidaire dans les restaurants scolaires des lycées, cartable numérique, gratuité des manuels scolaires, pack 15-30 gratuit et automatique étendu aux étudiants, financer 100 000 repas, construction de 4 000 logements étudiants…

 

Face à la crise écologique, agir et ne pas subir !

6- Face à la crise agricole, soutenir et développer une agriculture à taille humaine, respectueuse de l’homme et de l’environnement (agriculture paysanne, bio…). Parce que les ligériens ont le droit au meilleur, approvisionner en circuits courts la restauration collective. Aider les futurs paysans à accéder au foncier et à s’installer.

 

Une région citoyenne et solidaire.

7- Soutenir le secteur associatif et l’économie sociale et solidaire.

8- Combattre la réforme territoriale qui met en concurrence les territoires, leurs habitants, et réduit la démocratie de proximité.

 

Voir le site L'humain d'abord - Pays de la loire

Cet article est le 50ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 23:17

Le peuple français aspire à vivre dans un monde plus juste et plus pacifique

Par Michel Sorin, candidat MRC (Mayenne) aux élections régionales

sur la liste « L'Humain d'abord » en Pays de la Loire* - 19 novembre 2015

 

La guerre est devenue proche de nous, avec les attentats qui nous touchent de près depuis le début de cette année 2015 et, encore plus près, depuis le 13 novembre. Notre réponse doit être de resserrer les rangs et de faire face collectivement par tous les moyens offerts par la République, en se rassemblant autour du président, chef de l’État, et du gouvernement.

La vigilance et le sang froid sont requis pour eux, dirigeants du pays, comme pour nous, citoyens. L'union est nécessaire mais ce n'est pas l'extinction de la politique par la suppression des différences et des confrontations. C'est, au contraire, la politique remise dans son vrai sens, au service de l'intérêt général et de l'unité nationale. C'est la politique faite par les citoyens.

Dans notre démocratie, c'est à nous, citoyens, qu'il appartient de contrôler les élus et les responsables publics, pas seulement à travers les élections mais aussi chaque jour, dans l'espace public, par le débat public lui-même, par sa vivacité. L'état d'urgence ne change rien en la matière. Et il est toujours parfaitement possible d'en dénoncer les éventuels excès et les usages instrumentaux à des fins politiques.

Les Français, nos compatriotes, se comportent de manière exemplaire depuis les attentats. Malgré le choc et l'inquiétude, il n'y a ni chaos, ni guerre civile. Celles et ceux qui ont accès à la parole publique doivent se montrer à la hauteur du peuple. En premier lieu, les parlementaires. Ce n'est pas toujours le cas. Ainsi, le 17 novembre, lors de la séance télévisée des questions aux membres du gouvernement, certains députés ont gravement sali l'unité nationale. Le lendemain, après avoir perçu les griefs de leurs électeurs, ils se sont remis, et c'est heureux, à la hauteur du peuple.

Les gouvernants ont un devoir de clairvoyance et de sincérité à l'égard des citoyens et ils doivent accepter d'être évalués sur leurs actes. C'est le désespoir qui génère la violence. Pour de nombreux jeunes, il n'y a plus de raisons d'espérer aujourd'hui. Ils savent que c'est le chômage qui est au bout du chemin. Et, que ce soit la droite ou la gauche, quand elles ont été au gouvernement, c'est la même politique qui a conduit systématiquement à l'échec. Parce que les vraies raisons du mauvais fonctionnement du monde ne sont pas mises en avant, c'est désespérant.

- Pour l'économie, une seule politique est autorisée, quelqu'en soient ses résultats, c'est celle des institutions européennes, qui met l'emploi au dernier rang de ses priorités.

- Pour la politique extérieure, sauf inflexion récente, c'est la politique des USA qui reste la seule référence. Or, ce qui vient des Etats-Unis d'Amérique, c'est la crise financière, ce sont des modèles qui détruisent les structures sociales et rendent les pouvoirs publics impuissants. C’est une stratégie de « tétanisation » de la société et de désespérance humaine.

Dans cette idéologie néolibérale, suicidaire, qui mène le monde capitaliste, la valeur n'est plus que financière. L'économie ne vit que pour le court terme, au service de la rentabilité financière. Comment pourrait-elle prendre en compte le défi de la transition écologique et énergétique, que nous impose le réchauffement climatique ?

Le peuple français aspire à vivre dans un monde plus juste, socialement, et plus pacifique, dans les relations internationales. Un monde plus coopératif entre les nations, plus solidaire entre les peuples.

A nous, citoyens, de nous retrousser les manches et de montrer le chemin aux élus du peuple.

* Voir Régionales 2015 Pays de la Loire : le MRC sur la liste L'Humain d'abord

Cet article est le 49ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Réflexions citoyennes de Michel Sorin (MRC 53) à la suite des attentats
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 20:37

 

Un gang criminel veut conquérir l'Europe en profitant de sa faiblesse

 

La France était dans le viseur du groupe se faisant appeler « Etat islamique » et veut installer un califat au Moyen-Orient, avant de prendre le contrôle de l'Europe.

Rappel  (Les Echos, 14 novembre 2015) : 2015 : une année tragique pour la France et, tout particulièrement, les Attentats de janvier 2015 en France - Wikipédia

 

Notre pays a été frappé durement le 13 novembre, à Paris. Voir Attentats du 13 novembre 2015 en France - Wikipédia

Les attentats du 13 novembre 2015 en France, survenus dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015, et revendiqués par l'organisation terroriste État islamique, sont une série de fusillades et d'attaques-suicide qui se sont produites à Paris dans les dixième et onzième arrondissements (restaurant Le Petit Cambodge, bar Le Ca. Rillon, rue Bichat, le Bataclanboulevard Voltairerue de Charonne,rue Faidherbe), et d'explosions survenues au Stade de France, à Saint-Denis.

Parmi les six attaques, la plus meurtrière a lieu dans la salle de spectacles du Bataclan, où des terroristes kamikazes tirent sur la foule assistant au concert du groupe Eagles of Death Metal. Des coups de feu visant des terrasses de restaurants et cafés font plusieurs dizaines de morts dans les 10e et 11e arrondissements de Paris. Dans le même temps, des terroristes se font exploser aux abords du stade de France, où se déroule un match amical de football France-Allemagne.

Un bilan provisoire fait état de 129 morts et de 352 blessés (dont 99 en « situation d'urgence absolue »). Parmi les sept terroristes morts, six se sont fait exploser, ce qui fait de ces assauts les premiers attentats kamikaze en France. Il s'agit des attentats les plus meurtriers perpétrés en France depuis la Seconde Guerre mondiale. Jamais un bilan ne fut si lourd en Europe depuis les 191 morts des attentats de Madrid du 11 mars 2004.

 

Voici un extrait du communiqué de Jean-Luc Laurent, président du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) concernant les Attentats du 13 novembre

(…) La gravité historique de ces attentats nous engage tous à être à la hauteur du moment. Nous saluons la réaction du Président de la République. La déclaration de l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire, la fermeture des frontières, le deuil national de 3 jours, sont toutes des mesures pleinement justifiées par la situation exceptionnelle à laquelle nous sommes confrontés. Il conviendra aussi demain de s'interroger sur les circonstances qui ont rendu possible une attaque d'une telle ampleur. 
Nous devons faire preuve de sang froid et résister à la terreur. La France a été visée par les terroristes parce qu'elle est la France. Si nos valeurs font de nous une cible, elles constituent d'abord et surtout une fierté. Les Français savent faire face. La France doit intensifier sa lutte contre l’Etat Islamique pour l'éradiquer, et privilégier l’efficacité et le réalisme pour y parvenir
.

Voir aussi les déclarations de Jean-Pierre Chevènement :

- Communiqué de Jean-Pierre Chevènement

(…) Les défis se situent à l’intersection des conflits du monde arabo-musulman et des tensions internes de notre société. La menace vise la France et la République. La réponse c’est la France et c’est la République. C’est en appliquant nos principes et nos lois dans toute leur rigueur que nous préserverons la cohésion nationale. Nous finirons par isoler une poignée de criminels fanatiques semeurs de haine. 
Le patriotisme et le civisme du peuple français tout entier, c’est-à-dire de la communauté des citoyens dans leur ensemble, permettront de les éradiquer.

- JP Chevènement: « Que la République se manifeste comme un régime énergique »

(FranceTV info, 14 novembre).

Autres publications :

- L'Etat islamique, cancer du capitalisme moderne

- “L’Etat islamique est l’envers du décor sanglant de la mondialisation”

Myriam Benraad, spécialiste de l’Irak et du monde arabe associée au Centre d’études et de recherches internationales (CERI-Sciences Po), auteure d’Irak, la revanche de l’histoire (éd. Vendémiaire), analyse les causes profondes des attentats du 13 novembre, revendiqués par l’organisation Etat islamique.

 

Cet article est le 9ème paru sur ce blog dans la catégorie France et monde

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 22:41

 

Michel Sorin explique le sens de son engagement sur la liste Front de Gauche

 

Le comité de campagne de la liste « L'Humain d'abord », conduite au niveau régional par Alain Pagano et, en Mayenne, par Aurélien Guillot (voir Régionales 2015 en Pays de la Loire avec Alain Pagano : le programme) a décidé de réaliser un « 4 pages » spécial Mayenne pour la diffusion militante. Dans ce cadre, j'ai été sollicité par Aurélien pour rédiger un texte présentant l'engagement du MRC et le mien sur cette liste. Voici le texte que je lui ai adressé ce soir.

 

Elections régionales 2015 - Pays de la Loire

 

L'engagement du MRC sur la liste « L'Humain d'abord »

 

Le Mouvement Républicain et Citoyen s'est engagé sur la liste « L'Humain d'abord » conduite par Alain Pagano parce qu'elle a pour objectif de promouvoir une politique économique et sociale, progressiste et humaniste, répondant aux attentes citoyennes. L'Humain d'abord, c'est important de le rappeler quand nous constatons que les décisions politiques nationales sont sous l'influence exorbitante des grands groupes financiers qui mènent le monde capitaliste.

 

Les citoyens désespèrent de l'impuissance des pouvoirs publics à résorber le chômage et à redresser l'économie du pays. Ils manifestent leur déception au moment des élections parce qu'ils ne voient pas d'alternative crédible qui corresponde à l'idée qu'ils se font d'une politique républicaine et sociale.

 

C'est cette alternative que nous voulons construire en nous associant, lors de ces élections régionales, aux héritiers du grand Jaurès, aux membres du Front de Gauche qui veulent, comme nous, maintenir les Pays de la Loire à gauche et promouvoir une Région citoyenne et solidaire.

 

Nous n'avons pas de réticences à porter une appréciation positive sur le bilan de la majorité sortante du Conseil régional, dans laquelle nous sommes représentés. Nous voulons que le travail soit poursuivi car nous discernons dans le programme de la droite des ruptures qui pourraient être préjudiciables aux ligériens.

 

En étant candidat en 3ème position en Mayenne, j'apporte la contribution du MRC au projet collectif et mon expérience politique et humaine. J'ai siégé à la Région de 1998 à 2004, au côté de Jacques Auxiette avant qu'il accède à la présidence. Fils de paysans, j'ai milité toute ma vie au côté des agriculteurs. Je continue de suivre la gestion des collectivités locales, en tant que citoyen, avec mon expérience de maire de Saint-Berthevin, de 1990 à 2001, et de vice-président de Laval Agglo.

 

Je recherche le contact et le dialogue avec tous les citoyens (sorinmichel@wanadoo.fr). Chacun peut consulter les articles mis en ligne depuis 2006 sur les blogs MRC 53 et Réseau CiViQ. Mon désir est de contribuer à la mise en œuvre de mes engagements politiques de jeune homme au service de l'idéal socialiste. C'était après mai 1968 et le congrès d'Epinay-sur-Seine du parti socialiste, en 1971. Du chemin a été fait depuis. Ce n'est pas dans le bon sens. Il est temps de prendre une autre direction. Tous ensemble.

 

Michel Sorin (Mayenne), responsable MRC Pays de la Loire

Cet article est le 48ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

La photo de Michel Sorin pour la campagne

La photo de Michel Sorin pour la campagne

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 22:01

 

Pour une Région citoyenne et solidaire, pour l'emploi, les jeunes, l'écologie

 

Les listes de candidats aux élections régionales du 6 décembre 2015 sont définitives depuis le 9 novembre. Au niveau national, selon le quotidien Le Monde, 162 listes sont déposées.

Voir Régionales 2015 : qui sont les candidats dans votre région ?

En Pays de la Loire, les électeurs auront le choix entre 10 listes, dont celle qui est placée en n° 4 « L'Humain d'abord », conduite par Alain Pagano, composée de membres du Front de Gauche - principalement du Parti communiste français (PCF) - du Mouvement républicain et citoyen (MRC) et de syndicalistes, militants associatifs et citoyens qui partagent la même volonté de maintenir la Région à gauche et d'accroître son efficacité dans la satisfaction des attentes citoyennes.

Ce sera l'enjeu du second tour, le 13 décembre. Celui-ci sera déterminé par les résultats des votes du 6 décembre. Plus il y aura de voix qui se porteront sur la liste « L'Humain d'abord » au premier tour, plus il y aura de chances que la gauche l'emporte au second tour. L'électorat populaire devra être mobilisé le 6 décembre afin de créer une dynamique au second tour de scrutin.

Le Programme de la liste L'humain d'abord - Pays de la Loire vise à créer les conditions de cette mobilisation citoyenne. En voici l'essentiel, que les électrices et les électeurs retrouveront dans les documents qu'ils recevront avant l'élection, accompagnés de la liste de Candidats.

Voir Elections régionales Pays de la Loire : L'HUMAIN D'ABORD avec Alain Pagano

 

16 mesures pour une région sociale, écologique et citoyenne

 

Face au chômage, une région au service de l’emploi !

1 € dépensé = 1 € utile à l’emploi et écologiquement responsable.

1 Relocaliser les emplois de production de biens d’équipements (électroménager, électronique…). Créer des filières de valorisation et recyclage des équipements industriels (déconstruction de navires, désamiantage…).

2 Faire bénéficier prioritairement les TPE/PME, l’artisanat et le commerce de proximité, des aides et dispositifs publics régionaux en matière d’emplois.

3 Des pouvoirs nouveaux pour les salariés. Favoriser et accompagner la reprise des entreprises par leurs salariés sous forme de coopérative (SCOP, SIC).

 

Égalité, solidarité : une région qui ne laisse personne de côté !

4 Des services publics de qualité et de proximité, accessibles à tous, sur tout le territoire, des quartiers à la ruralité.

5 Contre la désertification médicale, créer des centres de santé publics.

6 Favoriser le mieux vivre ensemble : accès aux sports, aux loisirs à la culture pour tous.

7 Développer le logement social à loyer faible (aides bonifiées aux communes) et améliorer thermiquement les résidences principales. Créer un établissement public foncier pour lutter contre la spéculation immobilière.

 

Investir dans la jeunesse et dans l’éducation : un droit à l’avenir pour tous !

8 Faire face au coût des études : Gratuité des transports scolaires, tarification solidaire dans les restaurants scolaires des lycées, car table numérique, gratuité des manuels scolaires, pack 15-30 gratuit et automatique étendu aux étudiants, financer 100 000 repas, construction de 4 000 logements étudiants…

9 Rénover et construire des lycées et des bâtiments universitaires.

 

Face à la crise écologique, agir et ne pas subir !

10 Baisser le prix du TER, améliorer sa régularité, la fréquence des passages et envisager de nouvelles dessertes. Mettre en place le billet unique intermodal (TER, bus, trams…). Maintenir les lignes ferroviaires inter-régionales.

11 Créer une Maison régionale de l’eau (aide au passage en régie publique et à la baisse des tarifs de l’eau).

12 Développer recherche et filière industrielle sur les énergies marines (éolien, marées, courants…) pour créer des emplois nouveaux et contribuer à la diversification d’un mix énergétique favorable aux énergies décarbonnées.

13 Face à la crise agricole, soutenir et développer une agriculture à taille humaine, respectueuse de l’homme et de l’environnement (agriculture paysanne, bio…). Parce que les ligériens ont le droit au meilleur, approvisionner en circuits courts la restauration collective. Aider les futurs paysans à accéder au foncier et à s’installer.

 

Une région citoyenne et solidaire.

14 Placer la Région sous contrôle citoyen : création d’un observatoire des marchés publics, débat public annuel dans chaque département sur les politiques engagées par le Conseil Régional, permettre les referendums citoyens.

15 Soutenir le secteur associatif et l’économie sociale et solidaire.

16 Combattre la réforme territoriale qui met en concurrence les territoires, leurs habitants, et réduit la démocratie de proximité.

Cet article est le 47ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Les têtes de listes PCF (il manque Aurélien Guillot, tête de liste en Mayenne) et les responsables MRC, le 3 novembre à Nantes

Les têtes de listes PCF (il manque Aurélien Guillot, tête de liste en Mayenne) et les responsables MRC, le 3 novembre à Nantes

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 23:00

 

Bruno Chevalier et Michel Sorin expliquent le sens de leur engagement

 

Les candidats sur la liste L'HUMAIN D'ABORD en Pays de la Loire sont invités à écrire un texte de présentation de leur engagement (militant, politique, syndical) expliquant les raisons de leur candidature sur cette liste d'alternative à l'austérité. Voir Elections régionales Pays de la Loire : L'HUMAIN D'ABORD avec Alain Pagano

 

- Bruno Chevalier, candidat MRC en 2ème position sur la liste de Loire-Atlantique, a été le premier à répondre. Voir sur le site L'humain d'abord - Pays de la loire la rubrique Parole de candidat

 

- Voici le texte que j'ai proposé au responsable du site.

 

Présentation de mon engagement sur la liste « L'Humain d'abord »

 

C'est en mai-juin 1968 et dans les années qui ont suivi, que naît l'idée de mon engagement politique initial.Mon adhésion au PS en 1973 traduisait ma volonté de ne pas laisser le système capitaliste imposer ses vues sur la politique du pays.

Je comptais sur les partis de gauche pour maîtriser l'économie et promouvoir une législation conforme aux attentes de la société. Je concevais le socialisme à la manière de Jaurès, comme opposition au capitalisme, et je militais (CERES, Chevènement) pour le rassemblement de la gauche, au-delà du clivage du congrès de Tours en 1920 entre socialistes et communistes .

Pour moi, la politique était un tout, du local au mondial, le niveau majeur de décision étant la nation républicaine.

J'ai milité au niveau de ma commune, Saint-Berthevin, à partir de 1973, animé la section PS, participé aux élections municipales, ce qui m'a valu d'être conseiller municipal de 1983 à 2003 (maire entre 1990 et 2001).

J'ai milité au niveau de mon département, ce qui m'a valu d'être porté à la tête du PS en Mayenne, de 1979 à 1983, puis de 1997 à 2001, et d'être élu au Conseil régional des Pays de la Loire de 1998 à 2004.

Fin 2001, en profond désaccord avec la ligne politique libérale du PS, je prends la décision de le quitter et de rejoindre JP Chevènement, qui avait pris la même décision en 1993.

Je crée l'association Réseau CiViQ fin 2002, je rejoins le MRC fin 2003 et milite résolument contre la ratification du TCE en 2005.

Depuis 2006, je fais vivre le blog du MRC 53, à raison d'un article par jour, et aussi le blog de Réseau CiViQ depuis 2014.

Mon retour à la politique active de terrain se traduit par ma présence sur la liste « L'Humain d'abord » conduite au niveau des Pays de la Loire par Alain Pagano. Cette liste rassemble les citoyens qui veulent amener la gauche à une politique rompant avec le néolibéralisme, avec l'austérité budgétaire préconisée par les autorités européennes.

Au niveau régional, l'objectif est d'obtenir un bon résultat au 1er tour, afin de peser sur les orientations du rassemblement de la gauche au 2ème tour.

Avec le MRC, je me situe dans la perspective d'une réorientation fondamentale de la politique de la gauche en vue des élections en 2017.

 

Cet article est le 46ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

 

La photo de campagne du candidat Michel Sorin

La photo de campagne du candidat Michel Sorin

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 21:22

 

Liste de rassemblement pour une alternative à l'austérité,

pour une région sociale, écologique et citoyenne

 

La liste « L'HUMAIN d'abord » en Pays de la Loire est déposée avec ses cinq sections départementales, le nombre de candidats et de sièges à pourvoir étant calculé selon la population de chaque département. Voir le site L'humain d'abord - Pays de la loire

Rappel (8 novembre) : Régionales 2015 Pays de la Loire : la liste Mayenne L'Humain d'abord

 

Le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) est présent dans quatre départements sur cinq :

- Loire-Atlantique : 2 Bruno Chevalier et 13 Christine Meyer (conseillère régionale sortante).

- Maine-et-Loire : 7 Daniel Salé.

- Mayenne : 3 Michel Sorin.

- Sarthe : 5 Patrick Desprez.

 

É l e c t i o n s  r é g i o n a l e s  d e s  6  e t  1 3  d é c e m b r e  2 0 1 5

 

L'HUMAIN D'ABORD

Liste de rassemblement pour une alternative à l’austérité,

pour une région sociale, écologique et citoyenne,

conduite par Alain Pagano

Loire-Atlantique

1 MAHÉ Véronique 54 ans Conseillère régionale St Joachim

2 CHEVALIER Bruno 60 ans Entrepreneur Nantes

3 ROBIN Marie Claude 59 ans Responsable syndicale Basse Goulaine

4 DENIS Philippe 56 ans Conseiller régional St Joachim

5 MAHÉ Sabine 47 ans Conseillère municipale Trignac

6 PONTAC Pascal 47 ans Syndicaliste ports et docks Pontchâteau

7 UZUNPINAR Gulasor 29 ans Porte parole du Centre culturel kurde Rezé

8 SALECROIX Robin 25 ans Conseiller municipal Nantes

9 CAILLEAU Fabienne 49 ans Cheminote, syndicaliste Vertou

10 LABOUREUR Michel 43 ans Syndicaliste industrie du tabac Le Loroux Bottereau

11 JOURNOUD Mélissa 19 ans Etudiante Nantes

12 DEVEDEC Yves 48 ans Syndicaliste dans l’aéronautique Bouaye

13 MEYER Christine 65 ans Conseillère régionale sortante Nantes

14 DAGUET Pierre 49 ans Libraire Nantes

15 HUCHET Isabelle 53 ans Aide soignante, syndicaliste Nantes

16 DESSABLES Guillaume 44 ans Cheminot, syndicaliste St Nazaire

17 COCHIN Julie 35 ans Conseillère régionale Bouguenais

18 HÉLARY Adrien 23 ans Etudiant Nantes

19 SAICHE Claudine 65 ans Retraitée, syndicaliste La Chapelle Basse Mer

20 BLAIS Yves 64 ans Militant de la réinsertion professionnelle St Vincent des Landes

21 ROUGÉ Catherine 62 ans Conseillère municipale St Nazaire

22 LEHUÉDÉ Michel 49 ans Menuisier, syndicaliste Le Pouligen

23 DAVERTON Elvire 38 ans Salariée de la pétrochimie, syndicaliste Treillères

24 CARREY Nicolas 29 ans Ouvrier aéronautique St Nazaire

25 SAUZÉ Carole 48 ans Restauratrice, café culture Nantes

26 MAIA Pedro 36 ans Conseiller municipal Gorges

27 FOUGÈRE Maëlle 26 ans Ouvrière syndicaliste Riaillé

28 GUILLOU Stéphane 56 ans Syndicaliste Pole Emploi St Sébastien sur Loire

29 CABON Françoise 67 ans Retraitée de l’INSEE Pornichet

30 CHAUVIN Pierre 41 ans Militant associatif Rezé

31 BLIN Nathalie 52 ans En recherche d’emploi, syndicaliste Nantes

32 HAMON Patrick 61 ans Militant aide aux victimes de l’amiante St Nazaire

33 DUPORT Sandrine 50 ans Conseillère municipale St Herblain

34 SEASSAU Aymeric 37 ans Adjoint au Maire Nantes

35 FONTAINE Sévim 55 ans Militante pour le droit des femmes Nantes

 

Maine et Loire

1 PAGANO Alain 46 ans Conseiller municipal Angers

2 COQUEREAU Odile 59 ans Ouvrière, syndicaliste Angers

3 JEANNETEAU Corentin 25 ans Enseignant, militant associatif La Pommeraye

4 DUPEYROUX Stéphanie 41 ans Privée d’emploi Avrillé

5 BROUILLARD-DUSONG Valentin 29 ans Assistant d’éducation Angers

6 RABAULT Caroline 42 ans Conseillère municipale Saumur

7 SALÉ Daniel 67 ans Apiculteur retraité La Membrolle

8 LANG Monique 66 ans Retraitée Cholet

9 DAVIAU Patrice 55 ans Artisan, Maire Marcé

10 SÉMÉRIA Nicole 69 ans Enseignante retraitée Candé

11 GIRARD Laurent 59 ans Adjoint au Maire Chemillé-Melay

12 LECUYER Claudie 61 ans Infirmière retraitée Le Pin en Mauges

13 BOUET Pascal 56 ans Dessinateur, syndicaliste St Barthélémy d’Anjou

14 COUSSEAU Jocelyne 60 ans Secrétaire comptable Le Mesnil-en-Vallée

15 SABBA Hervé 56 ans Mineur, syndicaliste Trélazé

16 RAYMOND-QUIRION Laurence 41 ans Enseignante, syndicaliste La Daguenière

17 AMBROISE Joël 64 ans Retraité, syndicaliste Blou

18 LAURENT Christine 57 ans Assistante de formation St Laurent-de-la-Plaine

19 CAYLA David 39 ans Chercheur en économie Angers

20 DUCHÊNE Chloé 24 ans Etudiante, syndicaliste Angers

21 GOURAUD Jean-Luc 56 ans Postier, syndicaliste Cholet

22 LABRUNE-DELÉCOLLE Sophie 48 ans Postière, syndicaliste Corzé

 

Mayenne

1 GUILLOT Aurélien 32 ans Conseiller municipal Laval

2 JAN-BRUSSON Maud 30 ans Fonctionnaire territoriale, syndicaliste Oisseau

3 SORIN Michel 69 ans Ingénieur agronome Saint-Berthevin

4 DEBIEU Colette 57 ans Agricultrice, syndicaliste Meslay-du-Maine

5 VIGNER Yoann 39 ans Professeur en Lycée agricole, syndicaliste Bonchamp-lès-Laval

6 SEGURA-MAINGÉ Linda 38 ans Agent de service hospitalier, syndicaliste La Bigottière

7 DEROUET Florian 34 ans Militant associatif Laval

8 BELLANGER Déborah 41 ans Agent de tourisme Chemazé

9 JOSEPH José 56 ans Assistant de sécurité, syndicaliste Laval

10 LEROI-CHARRON Tiphaine 34 ans Professeure en collège Laval

 

Sarthe

1 ARNAUDY Christophe 51 ans Ingénieur Le Mans

2 BOUCHÉ Catherine 54 ans Enseignante, première adjointe au Maire Allonnes

3 DEPOIX Samuel 43 ans Cheminot, responsable syndical Mansigne

4 SAFIR Saïda 40 ans Animatrice jeunesse Le Mans

5 DESPREZ Patrick 66 ans professeur retraité Thoiré-sur-Dinan

6 PICHON Jocelyne 63 ans Retraité, Adjointe au Maire Montbizot

7 BEN AMAR Youssef 34 ans Artiste, conseiller municipal délégué Allonnes

8 FROMENTIERE Pascale 51 ans Secrétaire médicale, militante associatif Vion

9 MONNIN André 77 ans Maire Poncé-sur-le-Loir

10 PICHOT Pauline 21 ans Etudiante en histoire Le Mans

11 COCHET Erwan 37 ans fonctionnaire territorial, adjoint au Maire Champagné

12 MOLTON Sandra 40 ans Professeur certifiée, conseillère municipale Mulsanne

13 PETIT Vincent 38 ans Agroalimentaire, syndicaliste St-Denis-des-Coudrais

14 LEON Véronique 52 ans Fonctionnaire, conseillère municipale Arnage

15 CAMPAGNA Dominique 61 ans Retraité ingénieur Contilly

16 FAVRET Sylvie 59 ans Syndicaliste hospitalière La Ferté-Bernard

17 KERSERHO Benjamin 20 ans Etudiant en droit Le Mans

 

Vendée

1 POTTIER Caroline 41 ans Photographe Les Sables-d’Olonne

2 JOTTREAU Noé 19 ans Etudiant en soins infirmiers La Tranche-sur-Mer

3 CHUSSEAU Laurence 46 ans Animatrice socio-culturelle La Roche-sur-Yon

4 SEDDOUKI Mehdi 30 ans Cadre de la Fonction territoriale La Bruffière

5 DOUGÉ Chantal 38 ans Agent ERDF-GDF Le Poiré-sur-Vie

6 CHAIGNE Pierrick 58 ans Préparateur en pharmacie La Roche-sur-Yon

7 PACAUD Sylvie 58 ans Employée de commerce Saint-Hilaire-de-Riez

8 SUCHOT Patrick 55 ans Eleveur bio St Georges-de-Montaigu

9 ZIADI Ouria 42 ans Cadre dans le secteur médico-social La Roche-sur-Yon

10 RONDEAU Valentin 29 ans Professeur en lycée professionnel Les Herbiers

11 REPÉRANT Cécile 42 ans Responsable adjointe de magasin Les Sables-d’Olonne

12 DEBIEN Charlie 20 ans Etudiant en DUT Gestion Entreprises Saint-Martin-des-Noyers

13 BOUYER Brigitte 48 ans Conseillère d’orientation Dompierre-sur-Yon

14 LARTILLIER Christophe 24 ans Serveur en restauration Saint-Hilaire-de-Riez

15 VERGNE Laura 18 ans Etudiante en Information-Communication Mareuil-sur-Lay

16 POTHIER Pierre-Yves 59 ans Professeur d’EPS Soullans

17 JADELOT Armelle 57 ans Formatrice Santé-Environnement St Georges-de-Montaigu

18 RIOU Tanguy 18 ans Etudiant en Journalisme La Roche-sur-Yon

19 PAILLANT Jennifer 29 ans Employée en recherche d’emploi La Roche-sur-Yon

 

Cet article est le 45ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Bruno Chevalier (MRC 44), Véronique Mahé (PCF 44), Alain Pagano (PCF 49), Michel Sorin (MRC 53), Caroline Pottier (PCF 85), Christophe Arnaudy (PCF 72) de gauche à droite

Bruno Chevalier (MRC 44), Véronique Mahé (PCF 44), Alain Pagano (PCF 49), Michel Sorin (MRC 53), Caroline Pottier (PCF 85), Christophe Arnaudy (PCF 72) de gauche à droite

Partager cet article
Repost0