Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 22:59

Réfléchir à la nature, aux enjeux et aux effets de la crise

La crise économique, pour la première fois, est mondiale. L'Allemagne, l'Italie, la Grande-Bretagne et l'Espagne sont en récession. Pour l'instant, la France maintient encore tout juste la tête hors de l'eau... Aux USA, la consommation chute, entraînant la croissance vers le bas. L’industrie automobile est en péril. La Chine ne pourra supporter une croissance inférieure à 6%, alors qu’elle était à 11% récemment encore.

Dans ce contexte dramatique, le congrès du PS a peu évoqué cette question, ce qui a incité Jean-Pierre Chevènement à commenter l’évènement en ces termes, tels qu’ils ont été rapportés par l’AFP, hier, sous le titre Chevènement (MRC) pour un «grand parti de toute la gauche».

 

Jean-Pierre Chevènement (MRC) a proposé dimanche la création "d'un grand parti de toute la gauche et l'organisation en 2011 de primaires, ouvertes à tous les militants et sympathisants, pour désigner le candidat de la gauche à la prochaine présidentielle".

Dans un communiqué, le sénateur du Territoire de Belfort a estimé à propos du PS, dont il anima jadis l'aile gauche avec le CERES, que "plus que jamais, ce parti apparaît en bout de course".

"Seul un électrochoc pourrait remettre la gauche à la hauteur des événements", a-t-il ajouté, affirmant que le "congrès de Reims s'est terminé sans que le Parti socialiste se soit saisi des enjeux de la crise pour le monde du travail et pour la France".

La seule motion qui trouve grâce à ses yeux est
celle de Benoît Hamon, les autres, selon lui, "restant fixées sur les choix qui depuis tant d'années ont détourné du PS les couches populaires".

 

- Le MRC a mis à l’ordre du jour de la matinée de son conseil national, dimanche 23 novembre, une réflexion approfondie sur la crise, sa nature, ses effets, dans quel monde elle se produit, la France, l’Europe, dans quel monde nous allons.

 

- Nous voulons confronter nos réflexions avec celles d’autres personnalités.

 

Ainsi, une réunion publique aura lieu jeudi 4 décembre 2008 à 18h30 à Paris avec Jacques Sapir, Ernst Hillebrand, Jean-Luc Gréau et Jean-Pierre Chevènement.

 

Voir Réunion publique du MRC : Face à la crise, que faire ?

 

- Patrick Quinqueton propose des éléments pour l’actualisation de notre projet politique. En voici les grands titres.

 

ELEMENTS POUR UN PROJET POLITIQUE

 

Les réalités nouvelles

 

La crise alimentaire du printemps 2008 dans plusieurs pays du tiers-monde alors même qu’une croissance forte semblait éloigner les pays du sud d’une telle perspective, les jeux olympiques de Pékin en août 2008 qui symbolisent l’entrée de la Chine dans la cour des grands, la crise financière ouverte qui fait suite à partir d’octobre 2008 à des crises répétitives du système mondialisé sans règles, le rejet des néoconservateurs américains que manifeste l’élection large de Barack Obama en novembre 2008 : autant d’événements qui doivent nous conduire à actualiser la perspective politique qui est la notre.

 

Un monde nouveau et multipolaire

 

La mondialisation sans règles, à partir du leadership américain, a vécu. Les issues n’en sont pas évidentes pour autant, dès lors que l’élection du nouveau président des Etats-Unis peut fonctionner comme une relégitimation du leadership américain, sans pour autant s’accompagner des changements indispensables. Pourtant, tout devrait nous conduire vers un monde multipolaire.

 

1 – Une nouvelle ONU, plus légitime donc plus efficace 

2 – La reconstruction du système financier mondial 

3 – Un commerce doté de clauses sociales et environnementales  

4 – Des groupements géographiques d’Etats souverains 

5 – Une action politique commune et concertée contre le terrorisme  

6 – Le dialogue entre toutes les civilisations 

7 – Des politiques migratoires négociées et organisées 

8 – Un nouvel équilibre stratégique respectant l’indépendance de la France 

9 – L’action sans exclusive pour le développement humain 

 

Une phase radicalement nouvelle de l’histoire européenne

 

La capacité propulsive de l’Europe de Bruxelles a vécu. Et pourtant, jamais autant qu’aujourd’hui le besoin d’une action commune des nations européennes n’a paru plus indispensable.

 

1 – Un vrai gouvernement économique de la zone euro 

2 – L’ouverture et la coopération avec la Russie et en Méditerranée 

3 – L’objectif de la sécurité d’approvisionnement en énergie 

4 – De grands travaux pour les territoires de l’Europe 

5 – L’agriculture orientée vers la sécurité alimentaire 

6 – L’appui et non l’entrave aux services publics et d’intérêt général 

7 – Une politique commerciale qui protège notre modèle de développement 

8 – Une alliance équilibrée entre les grands pays européens et l’Amérique 

 

Un projet pour la France qui rassemble les français

 

Il est temps de trouver des motifs de vivre ensemble dans le monde d’aujourd’hui, de trouver une signification nouvelle au « rêve français ». Nous devons nous appuyer, à l’intérieur et à l’extérieur, sur la capacité propulsive de la révolution française, et notamment de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Il faut sortir du discours moraliste « citoyen » pour donner un contenu précis à cette qualité, en introduisant des rites citoyens qui aient un sens à notre époque (cérémonies d’admission des nouveaux citoyens, service national, vote obligatoire, etc).

 

1 – Les services publics, outil de l’intérêt général 

2 – Un impôt franchement redistributif et assumé par tous 

3 – L’égalité des droits entre les citoyens, quelle que soit leur origine 

4 – Un nouveau dynamisme des institutions 

5 – Des collectivités locales, parties prenantes de la puissance publique 

6 – Un nouveau service civique, qui rassemble chaque génération 

7 – La sécurité sociale sauvegardée et étendue à de nouveaux domaines 

8 – L’égalité entre les hommes et les femmes, en France et ailleurs 

9 – Un vrai travail sur l’histoire commune de la France 

 

Un modèle de développement résolument tourné vers l’avenir

 

Le pari sur l’intelligence est ce qui permettra à la France de rester dans le peloton de tête des nations industrialisées et ce qui permettra à tous les français de prendre leur part à la réussite collective.

 

1 – L’école pour tous, outil de savoir et d’émancipation 

2 – La reconnaissance financière de la valeur du travail 

3 – La recherche et la culture, facteurs de croissance et de développement 

4 – L’industrie, objectif d’action des partenaires sociaux 

5 – La nationalisation, instrument au service de la politique industrielle 

6 – L’égal accès des jeunes à la vie sociale et professionnelle 

7 – La construction de logements répondant aux besoins 

8 – Des réseaux numériques tournés vers le progrès de chacun et l’accès de tous 

9 – Un système de santé de bonne qualité pour tous 

 

Les événements qui ont conduit à la crise actuelle, multiforme, interrogent notre action politique. Sur les sujets qui ont été identifiés (et d’autres), il y a lieu de repérer quels sont les angles vifs d’un projet spécifique pour une politique progressiste.

 

Cet article est le 19ème article paru sur ce blog dans la catégorie MRC national

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans MRC national
commenter cet article

commentaires