Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 12:08

MRC : développer les complémentarités et synergies pour aller de l'avant

 

La mutation du Mouvement Républicain et Citoyen a-t-elle commencé lors de son Conseil national du 12 avril ? Certains signes le donnent à penser, notamment la tonalité des interventions, qui met en évidence la volonté de certains responsables de débattre des orientations du Mouvement. L'existence de plusieurs motions* - ce qui ne s'était pas produit depuis le congrès de lancement du MRC, en janvier 2003 - montre qu'il existe un ferment démocratique.

* Voir (16 avril) : Congrès MRC 2015 : la direction face à deux autres motions d'orientation

 

Lors du Conseil national du MRC, le12 avril, le projet de motion Maupouet-Sorin a été présenté par Michel Sorin**, en début de séance, et illustré par Serge Maupouet, au cours des débats.

** Voir (17 avril) : Congrès MRC 2015 : l'intervention de Michel Sorin au Conseil national

 

Voici le résumé qu'en a fait Serge Maupouet le 17 avril sur le blog http://saintongejacobine.eklablog.com

De l'idée-force aux synergies, pour aller de l'avant !

A l'occasion du Conseil national du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), le 12 avril 2015, au Kremlin-Bicêtre, les différents projets de motions déposés en vue du Congrès de Paris-Bercy (juin 2015) ont été présentés par leurs initiateurs ou les militants choisis pour les porter à cette occasion. L'expression, les échanges, les débats, ont été pleinement permis.

Dans ce contexte, Michel Sorin ayant présenté le projet de motion Maupouet-Sorinil m'a semblé utile d'en mettre aussi en relief une ligne de force pour le moyen/long terme.

L'idée-force a consisté à développer cet impératif : la poursuite de l'Intérêt général, par le moyen de la mise en œuvre concrète de notre programme de Salut public, nécessite de faire du MRC un parti politique de pleine dimension, avec une assise militante et citoyenne la plus large. C'est pourquoi, le MRC a devant lui une "mission historique", celle "d'amorcer le rassemblement des citoyens pour construire une alternative sociale et républicaine à la politique libérale en vigueur depuis 1983. Le Congrès 2015 doit être décisif sur ce point."

Cette idée-force s'est appuyée sur trois messages :

- le premier : le MRC, c'est tous les militants au grand complet, c'est pourquoi il faut mieux valoriser "les capacités militantes, en les sollicitant" et rassembler "dans l'action tous les militants de toutes les fédérations [...]." En ce but, un-e Secrétaire national-e à la coordination, de plein exercice, est indispensable, avec les moyens d'agir dans la durée.

- le second : la persévérance au service de l'Intérêt général et la volonté de construire un mouvement citoyen dynamique, en situation de "confronter le logiciel Chevènement au vécu des citoyens et d'inventer avec eux le projet social et républicain adapté à notre temps et à notre pays", impose aux militants du MRC "la responsabilité [...] de faire émerger un MRC dont les trois lettres préfigurent le mouvement républicain et citoyen dont la gauche et les Français ont besoin." Pour permettre ce développement du mouvement, il faut repartir du terrain, des citoyens, avec lesquels nous devons établir des contacts concrets et directs par le moyen de "groupes locaux" et d'espaces de débats ouverts.

- le troisième : le MRC, c'est un programme de Salut public qui doit être mis en application jusqu'au niveau gouvernemental - au sein d'un exécutif où nous serions assez forts pour peser sur l'orientation politique -, ce qui nécessite de construire d'abord ce puissant mouvement citoyen pour ensuite créer les conditions de peser, sur le moyen et le long terme. Le MRC doit pour cela achever sa mue vers un parti politique ambitionnant de devenir un parti majeur.

La conclusion de l'intervention a découlé logiquement des trois messages appuyant l'idée-force : en bâtissant maintenant, au MRC, ce parti des citoyens dont la France a besoin, nous serons en mesure d'agir pleinement dans l'Intérêt général, pour la République, pour tous nos concitoyens !

Ainsi que Michel Sorin a pu l'écrire sur le blog qu'il anime  nous voulons "provoquer une mutation du MRC, afin de le rendre visible et réellement influent dans le paysage politique national".

Pour mener à bien cette ambition, après avoir entendu l'expression libre des uns et des autres au cours de ce Conseil national, le travail d'intégration progressivement concerté et travaillé entre les motions Maupouet-Sorin d'une part et "Le Courage d'avancer" présentée par Hugo Prod'homme d'autre part, a été validé par les militants impliqués dans ces deux textes. Les complémentarités et les synergies vont permettre d'aller de l'avant.

Cet article est le 156ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans MRC national
commenter cet article

commentaires