Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 15:29

La gauche et les écologistes font la course en tête

 

En 2004, le résultat du second tour fut une surprise. La liste Auxiette devançait celle de Fillon, confirmant la tendance nationale, très défavorable à la droite (20 régions sur 22 présidées par la gauche). En 2010, Fillon et Sarkozy ont choisi Béchu comme tête de la liste de la droite et du centre, l’union s’étant faite dès le premier tour avec l’Alliance centriste (Arthuis) et le Nouveau Centre. Cette fois, la surprise serait la victoire de celle-ci.

 

Les résultats du 14 mars

 

Les résultats du 1er tour (voir Régionales 1er tour en Mayenne : la gauche est majoritaire (JY Delort) - 16 mars 2010) ont mis en évidence le bon résultat des listes Auxiette (voir 34,36%) et la difficulté pour la droite et le centre de trouver des réserves de voix le 21 mars.

 

Le Front de Gauche tout près des 5%

 

Il a manqué une quarantaine de voix au Front de Gauche en Pays de la Loire pour atteindre les 5% des suffrages exprimés, seuil ouvrant le droit à la fusion de liste au second tour.

Rappelons que l’option Front de Gauche était majoritaire lors du vote des communistes au niveau régional (voir Régionales 2010 : les communistes divisés après le vote des adhérents - 24 novembre 2009), mais les instances départementales du PCF en Loire-Atlantique, en Maine-et-Loire et en Mayenne, s’étaient prononcées en faveur d’une participation aux listes PS dès le premier tour.

En Mayenne, la liste du Front de Gauche accueillait des militants du Parti de Gauche, du PCF et du NPA.

 

Les perspectives pour le second tour

 

Le seul espoir que l’UMP peut nourrir en vue du 2ème tour est dans le taux d’abstention du 1er tour (53,88%), mais les sondages, au niveau national, indiquent que ce taux pourrait augmenter dimanche (autour de 55%) et que les listes de droite s’effondrent. On peut raisonnablement en déduire que les listes Auxiette l’emporteront nettement (entre 55 et 60%) sur l’ensemble de la région.

 

Le PS ne respecte pas ses engagements envers le MRC

 

Comment, dans ces conditions, admettre que les négociateurs socialistes aient été incapables de tenir leur engagement de maintenir en position éligible la candidate MRC (Christine Meyer) en Loire-Atlantique ? Cela dépasse l’entendement, d’autant plus qu’ils ont pris cette décision d’éjecter Christine de la 21ème à la 29ème place sans nous le dire et sans tenir compte de notre injonction de retirer la candidate et le MRC de la liste déposée en préfecture avant la limite mardi à 18h.

Voir Régionales : constats et questions après le 1er tour, le MRC insatisfait - 18 mars 2010.

 

Le programme et la liste Auxiette pour le 21 mars

 

Vous trouverez ici l’accord programmatique et les nouvelles listes des candidats de La gauche et l’écologie en action pour le 21 mars !

 

La liste en Mayenne « La Gauche et l’Ecologie en action » :

LE SCORNET Jean-Pierre, 46 ans, Parti Socialiste ; GAUDOIN Andrée, 62 ans, Parti Socialiste ; PERRIER Michel, 54 ans, Europe Ecologie ; COCHIN Julie, 29 ans, Parti Communiste ; BEDOUET Loïc, 53 ans, Parti Socialiste ; FABRE-DUREAU Florence, 49 ans, Parti Radical de Gauche ;  BAFFOU Thierry, 44 ans, Europe Ecologie ; GEORGEON Isabelle, 44 ans, Parti Socialiste ; HAMADAÏNE Sid Ali, 47 ans, Parti Socialiste ; BURBAN Alice, 55 ans, Europe Ecologie ;MAUJEUL Quentin, 21 ans, Parti Socialiste.


Voici des extraits de la circulaire Auxiette, que j’ai reçue en tant qu’électeur.

 

ICI ET MAINTENANT

FRANCHIR ENSEMBLE UN NOUVEAU CAP Auxiette Laval 110310 004

 

  1. Pour défendre et développer des emplois durables, nous aiderons les entreprises à surmonter les crises et à réaliser leur mutation sociale, écologique et technologique
  2. Pour préparer aux métiers d’avenir, nous donnerons à tous les moyens de se former
  3. Nous continuerons à construire une région plus juste, plus ouverte et plus humaine
  4. Nous développerons résolument des modes de transport plus efficaces et plus écologiques
  5. Pour faire face, dans la solidarité, au changement climatique et à la raréfaction des ressources naturelles nous fixons des objectifs ambitieux
  6. Nous agirons pour garantir à chacun la qualité de son environnement et de son cadre de vie
  7. Nous nous engageons pour une agriculture et une alimentation plus respectueuses de la santé de l’environnement
  8. Pour un développement durable et solidaire, nous mettrons en place une nouvelle génération de contrats de territoires
  9. Pour réussir ensemble, nous travaillerons de manière partenariale et participative
  10. Nous défendons la décentralisation et nous voulons renforcer le rôle des régions dans la République et l’Union européenne  

La question épineuse du nouvel aéroport

 

L’union n‘efface pas les différences d’appréciation sur le projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes : associés dans la nouvelle majorité régionale, ses partisans comme ses adversaires continueront à défendre, hors et dans l’assemblée, leurs points de vue respectifs.

En cette matière comme pour le reste, l’Etat doit assumer ses responsabilités et ne pas chercher auprès des collectivités locales, dont il organise par ailleurs l’asphyxie budgétaire, des compléments de financements.

Nous partageons le souhait que les collectivités locales ne soient pas sollicitées sur le financement de la plateforme. Si elles l’étaient, « Europe Ecologie » maintiendrait son opposition résolue à toute forme de financement, « La Gauche en action » répondrait à cette sollicitation éventuelle suivant l’unique modalité d’avance remboursable à l’exclusion de toute subvention d’investissement ou participation au déficit d’exploitation de la plateforme.

Par ailleurs, en conséquence de ses choix prioritaires, la Région ne financera pas au cours de ce mandat de nouveaux programmes routiers, concentrant ainsi ses moyens sur le ferroviaire.

Rappel : régionales 2004

En 2004, la liste de rassemblement de la gauche et des Verts avait été composée dès le 1er tour entre les socialistes, les communistes, les radicaux et l’AGR (Batteux, anciens chevènementistes). Elle avait été reconduite sans changement au second tour. En Mayenne, Jean-Pierre Le Scornet (PS), Françoise Marchand (Verts), Loïc Bedouet (PS), Andrée Gaudoin (PS), Yannick Peltier (PCF) occupaient les cinq premières places.

Résultats du second tour :

Pays de la Loire : Inscrits : 2 393 910 ; Exprimés : 1 455 942 ; Auxiette : 762 462 (52,37%, 60 élus) ; Fillon: 693 480 (47,63%, 33 élus).

Mayenne : Inscrits : 214 125 ; Exprimés : 127 775 ; Fillon : 67 553 (52,87%, 3 élus) ; Auxiette : 60 222 (47,13%, 4 élus).

 Cet article est le 28ème paru sur ce blog dans la catégorie Régionales 2010.

Partager cet article
Repost0

commentaires